«

»

Oct 01 2019

Imprimer ce Article

Dans les roseaux – Simone Gibert –

peinture S.Gibert

 

Les roseaux fleurissaient

Sur les berges partout

Leurs plumets paraissaient

Aériens et si doux …

 

Mon petit Pierre enfant,

Près de moi s’y cachait

Je m’arrêtais souvent

Pour cueillir des bouquets.

 

Du soleil les rayons

Faisaient d’or les plumets

Volant en papillons

Sous la brise de mai.

 

Depuis lors, les roseaux

Coupés ont disparu

Je ne vois plus d’oiseaux

De canards ou de grues.

 

Les abords du lac,

Rasés, aménagés,

Ont beaucoup plus d’impact

Sur tous les étrangers.

 

Les gens  s’y installent

Pour toute la journée

Voyez ils déballent

Leurs sacs de déjeuner.

 

La rive sauvage

Disparaît peu à peu

Je sais, le mirage

File devant mes yeux.

 

J’ai cette nostalgie,

Décor de graminées

Qui tout à coup surgit

Sans être abimé.

 

Le soleil traversait

Mes bouquets immenses,

Ajoutant à l’attrait

Un doré intense …

2+

Au MAROC depuis l'âge de7 ans.
Etudes secondaires au Lycée de Jeunes Filles à Casablanca.
dans les années 50.

Au Secrétariat d'une Entreprise de Bâtiment à Annecy.

Deux années passées au SENEGAL.

J'aime la nature, la peinture, je m'essaye à la poésie.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dans-les-roseaux-simone-gibert/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Brahim BoumedienSimone GibertChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Brahim Boumedien
Membre

pour quelqu’un qui dit avec une grande humilité :”je m’essaie à la poésie”, c’est plutôt réussi ! Je trouve ces vers aussi beaux que ceux d’un grand romantique qui écrivait : “L’oiseau n’est plus, la mère est morte;le vieux cep languit jaunissant, l’herbe d’hiver croît sur la porte et moi je pleure en y pensant”. Merci pour ce généreux partage !

Christian Satgé
Membre

Un bien beau tableau… Bravo et merci pour ce partage Simone.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE