«

»

Mai 25 2016

Imprimer ce Article

Dame poésie – Delloly

damepoesie_modifié-1

Toute seule, sur île isolée
Adressant joli souhait
De cils en futaie, jouant ailée
Muse, belle, bronzée, souriait.

Des âmes entendues se pressaient,
Célébrant ces yeux Univers
Sous le vent de bises de Trouvères,
Fouettés de caprices dressés.

Seule, Muse, s’étourdissait belle
En cette peau mirée de l’instant
L’ayant tant chavirée ribambelle
Sur l’Île sensuelle, hors du temps.

Essoufflée de l’absence de mots,
Contemplant un bal d’ailes voler
Et Prétendants soupirer de maux ;
Devint Poésie d’une envolée !

 

Oli ©Dame Poésie
© (P)-11/02/16 à Muse S. (9p) *Mus66

 

2+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dame-poesie-oliver-delabre/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE