«

»

Jan 29 2019

Imprimer ce Article

…Cours de Français – Delloly

Assis fond de classe, peu visible
ainsi je perçois l’indicible
ceux et celles qui écoutent
celles et ceux qui s’endorment
cours de français brouhaha ;
il parle vite le bougre d’un LA
pourtant peu… le comprennent
à la vitesse de syllabes assassines ;
pourquoi a-t-il choisi ce métier
avalant les mots de leur moitié

Pauvres La Bruyère et Lamartine
Voltaire et Lafontaine
tant d’autres se retournant ignorés
de tant d’heures de mots étirés ;
écrire toujours écrire
en omettant de se relire ;
faute au Professeur et non à Voltaire
faute à ses lèvres de lointaine Terre ;
ce soir comme d’habitude lirais
ces polycopiés d’une écriture sans reflet

L‘ennui de ce cours déprime ;
sonne l’instant nous délivrant de l’abîme
Tous sortons  de la salle obscure
se réveiller n’est pas une mince sinécure
et puis, nous nous croisons de l’émotion
d’un clin-d’œil désirant l’évasion
au soir quelques instants après les cours
pour oublier de nos rires ce parcours
pour respirer Paris de l’air des avenues
au sein d’un quatorzième aux belles rues

Le Temps d’un bisou, d’un au-revoir
d’une promesse dès l’aube de ce miroir
plaisant à nos cœurs et regards d’ajours
à se conter au Lycée, moments de cours….

*****

((©-instant conté d’une époque, composé à seize ans
faisant partie d’une « relique » de 90 écrits de 16 à 20ans !))

 

 

©..Cours de Français
© (P)-15/10 au XXème , à Nathalie

5+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cours-de-francais-delloly/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
ChanTal-CDellolyChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

C’est un très beau poème contant des moments forts vécus à 16 ans !
“La valeur n’attend pas le nombre des années…”
Vous possédiez déjà cette plume qui nous ravit aujourd’hui.
Merci Oli, pour cette superbe lecture…
Bises

Chantal

Christian Satgé
Membre

Un fort juste description de ce, je le crains, que nous avons parfois pu vivre en nos vertes années et qui, malheureusement, est toujours vrai pour trop de celles et ceux qui vivent aujourd’hui les leurs. Bravo et merci pour cette tranche de vie de plus réussies…

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE