«

»

Oct 16 2019

Imprimer ce Article

Coup pour coup – Philippe X

.

    J’ai assisté à un événement bien pénible  à raconter, vous pouvez me croire.

    Un gars se précipite dans un commissariat de Police, visiblement mal en point, il a un coquard à l’œil droit, deux dents de cassées et le pif écrasé.

    Au planton de service, il déclare vouloir porter plainte pour coups et blessures volontaires d’une part et pour non assistance à personne en danger d’autre part.

    Le fonctionnaire de permanence, avant d’enregistrer la plainte, demande quelques explications.

    Connaissait-il son agresseur, et qui étaient les témoins, ces lâches qui n’ont pas aidé la victime, et dans quel endroit se sont déroulés les faits ?

    Le plaignant s’exprimant avec quelques difficultés lui répond :

    « Dans le gymnase près d’ici, alors que j’étais sur le ring entrain de boxer mon adversaire et tous les spectateurs étaient complices »

    Ce à quoi feu Johnny, avant qu’il ne mette le feu, chantait : «Les coups, quand ils vous arrivent, oh oui, ça fait mal ».

    Quel coup de chaud, mais pour que cela vaille le coup, il fallait bien tenter le coup de vous surprendre.

    Ne pensez pas que tous les coups soient permis, cela reviendrait à vous dispenser des nouvelles à bas coût, et cela ne vaudrait pas le coût d’un coup de cidre …..fut-il le préféré de feu CHIRAC le Jacques.

    C’est passionnant comme notre langue (ou la vôtre…je préfère….la mienne est souvent chargée de paroles que je n’ose écrire…quoiqu’écrire avec la langue doit être un exercice de style assez difficile à réaliser et douloureux…peut être la cause des grandes douleurs qui sont muettes ) se prête à des jeux de mots.

    Avec trois fois rien, vous pourriez faire pendre un innocent.

    Sur un coup de tête, pourtant interdit lors de la pratique du Noble Art, le boxeur qui n’en était pas à son coup d’essai, a créé un coup d’éclat, sans doute sous le coup de l’émotion et sans coup férir.

    Le masculin l’emportant sur le féminin (coup de bluff ) nous ne viderons pas la coupe, fusse-t-elle, loin des lèvres, même si elle est pleine.

    Sur ce, je termine en vous faisant… ” Coucou”

.

©Philippe X – 16/10/2019

 

4+
En roue libre | [email protected] | Site Web

'' nul n'est prophète en son pays''...c'est pour cette raison que je voyage.
''Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous notre toit.''...vous êtes mes invités, au banquet de la littérature....

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/coup-pour-coup-philippe-x/

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
PHILIPPE XOberLenonPhilippe XChristian SatgéChanTal-C Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
OberLenon
Membre
OberLenon

coucou ! pouce en … haut !

Christian Satgé
Membre

J’aime beau cou comme disait Dracula… ça valait le coup que de te mettre sur ce coup-là, en rien fourré, mon Loup, car tu n’en est pas à un coup d’essai côté coup tordus à moindre coût avec notre si belle langue. Bravo pour ce petit plaisir matinal… Continue à tondre le cou aux idées reçues…

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Bonsoir Philippe,
Voilà un “coup” bien asséné !!! c’est ce qu’on appelle “rire un bon coup…”
Merci pour ce moment de détente
Amitiés

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE