«

»

Juil 30 2017

Imprimer ce Article

Contre-Jour du Miroir – Delloly

Oli ©2017 –Contre-Jour Oliver Delabre

Vraiment je Vous conte sans détour
Depuis que le miroir Vous imagine ;
D’heure en heure il pâlit d’un Contre-Jour ;
Et mon regard, Lui ! Ô.. ne s’y dessine.

Il m’arrive encor Ô.. à l’observer
Furtivement pour que le Silence soit
Non d’un souvenir doux à innerver
Mais d’un sourir’ n’appartenant qu’à Toi !

Au soir, ce miroir semble aimer le noir
M’oubliant l’âme la présentant futile
Mais je l’apprécie lui offrant Bonsoir
Parfumant l’instant d’une esquisse servile.

Ne Vous déplaise, sa mémoire est là !
D’autant que Vôtre s’enfuie : Ô.. méprise
Pourquoi sonnes-tu en limbes ce Glas ?
Il me plaisait tant ce songe à marquise.

Matin se lève brisant le reflet
Du rêve mauve d’impromptu de Vous
Pour un imaginé saupoudrant l’effet
Sur ce beau miroir humant Rendez-Vous.

 

Oli ©Contre-Jour du Miroir
©(P) 30/07/16 à Suba ! (10p)

 

3+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/contre-jour-delloly/

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Anne CaillouxOliver Delabre - (Delloly)ChantalC Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

faire revivre à travers le miroir;;
tendresse dans l’air de son temps
Anne

ChantalC
Modérateur
ChantalC

Si l’image s’efface parfois, la mémoire est là pour à nouveau faire vivre l’essentiel, l’espoir
C’est très doux.
Merci Olivier
Bises

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE