«

»

Avr 25 2019

Imprimer ce Article

Contractuels – Mohamed Ghanimi

Conneries, âneries et des gens qui rient
On était seuls, désarmés, ruinés et nus
Tantôt le ciel nous lave tantôt des êtres pourris
Rêvant d’un honneur et d’un bonheur perdus
Allumons le feu des bougies sur nos débris
Comme un soleil estival caressant ces tristes nues
Tel qu’une étoile hivernale illuminant nos cadavres pris
Usés, fatigués, épuisés et répandus dans les rues
Évitons ces puérils malheurs qu’ils nous ont appris
Les maux de nos écoles et d’autres peurs bien drues
Soyons le sang qui rend hommage aux bons esprits

 

3+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/contractuels-mohamed-ghanimi/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Mohamed GhanimiFattoum Abidi Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bravo Mohamed très beau et émouvant texte.
agréable journée
Mes amitiés
Fattoum.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE