«

»

Mar 28 2017

Imprimer ce Article

Comme un enfant perdu – Alain Bonati

Comme un enfant perdu, j’étais si seul dans la rue.

Mon passé dans le miroir, le ciel au-dessus de ma tête si noir.

Comme un désespoir qui vous mine au fond de l’âme,

Dans la douleur d’un matin blâme.

 

Pour seul soutien, celui de mon enfance,

Souvenirs intenses de joie et de bonheur.

Dans mes yeux, le cœur d’une maman,

Dans le cœur, celui de mes parents.

 

Comme un enfant perdu, où j’étais je ne savais plu.

Le présent dans le brouillard, le ciel où je ne voyais plu d’espoir.

Comme un oiseau qui ne se pose plus sur mon épaule,

Dans les couleurs blêmes me frôle.

 

Le hasard d’un jour où j’avais besoin d’un soutien,

Un appel au secours, ta voix qui m’a fait du bien.

Dans ma vie tu m’as souri, le cœur réchauffé,

Dans ta vie je t’ai surpris, ton cœur étonné.

 

Comme un enfant à qui on tend la main, j’étais si bien sur ton chemin.

Le futur dans tes yeux, le ciel avec un soleil radieux.

Comme la colombe qui se pose sur mon épaule,

Dans la douceur d’un soir me frôle.

 

Echange de réconfort, mon cœur s’est ouvert sans peur.

Ta voix qui me rassure, tes mots ferment mes blessures.

Dans ton cœur immense je me suis noyé d’un amour intense,

Dans la rivière du jardin du bonheur rien qu’à toi je pense.

 

Comme un enfant qui revit, j’étais à toi pour la vie.

L’avenir réjouira mes lendemains, quand je prendrais ta main.

Comme un soupir dans tes bras, je me blottirais tout contre toi,

Dans l’attente de notre rencontre où je serais ton roi.

3+
Administrateur à | Site Web

J'ai rédigé de nombreux textes poétiques, je suis poète dans l’âme depuis mon plus jeune âge. L’influence d’une jeunesse liée à un milieu modeste, depuis ma Normandie natale, et les aléas de ma vie professionnelle et sentimentale, me font découvrir le jeu des rimes avec les mots pour décrire les moments forts de mon existence.

Aujourd’hui, je réside dans la Drôme à Valence, depuis bientôt trente ans. C’est aussi la région où j'ai rencontré la femme de ma vie. L’amour me donne des ailes et c’est avec l’encre de mon cœur que je prends ma plume pour écrire des poèmes, que je souhaite partager avec le lecteur.

J'ai rassemblé une petite partie de mes écrits dans plusieurs recueils, dans l'immédiat 5 tomes sont publiés aux éditions EDILIVRE :

Amour éternel - Tome1
Les quatre saisons - Tome 2
Fantaisie du coeur - Tome 3
Les marches de l'escalier - Tome 4
Voyage d'amour - Tome 5

Je suis vraiment heureux de pouvoir partager ma passion pour la littérature par l'intermédiaire de mon site, mon forum et la communauté. J'espère ainsi apporter un petit plus à tout ceux qui désirent évoluer, progresser, étendre leurs connaissances et leurs compétences, mais surtout qui souhaitent faire profiter de cette opportunité de communication avec les échanges et les partages.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/comme-un-enfant-perdu-alain-bonati/

13
Poster un Commentaire

avatar
6 Sujets de commentaires
7 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
7 Commentaires des Auteurs
Fattoum AbidiLOUPZENAnne CaillouxPlume de PoèteChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Hé ben oui mon ami Alain l’enfance c’est là que se construit, s’apprend s’encaisse, nos émotions , nos images et nos connaissances. Et dans cette période notre petite personnalité se forme, se forge pour un lendemain dur et joyeux, ravi et mystérieux. La gentille maman et le gentil papa nous inculquent des nobles valeurs. Et ces valeurs dressent notre chemin. Puis dans la société on apprend beaucoup de choses, dans l’école et dans la rue aussi et ainsi de suite. Et Hop! Un jour on se trouve seul. Et heureusement que dans la vie, il y a des gens bienfaisants,… Lire la suite »

LOUPZEN
Invité
LOUPZEN

La main qui élève et celle qui abaisse, la main qui protège et celle qui défend, la main qui nous montre et celle qui nous guide……Tant d’histoire ont débuté par un geste et d’autres sont restées inachevées….le savoir déchiffrer un geste est un art difficile à pratiquer, alors laissons faire le coeur…Il n’est jamais bien éloigné du geste sincère de la main

Anne Cailloux
Membre

On y reviens toujours vers se passé, inexorablement, comme un manque, celui de ceux que l’on à aimé, de notre insouciance et de tant de choses… bel envolé que la votre.

Christian Satgé
Membre

Superbe… Les mots me manquent pour en dire plus car “tout” y est.
Amitiés
Christian

Oliver Delabre
Modérateur

Jolis mots à l’Amour

Merci

Jeanine Chatelain (Belle des Bois)
Membre
Jeanine Chatelain (Belle des Bois)

Où est notre enfance ? Elle est dans nos coeurs ;

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE