«

»

Déc 27 2019

Imprimer ce Article

…Chroniques d’avril – Delloly

Série avril

Mots en pagaille -2020 (A) 
Dix avril il tombe encor -2018 (B)
Douceur timide -2016 (C)
♥ Chromique du dix avril 2010-13 (D) 
 Mélancolie du jour – 2010 (E)
Jour requiem -2008..  (F)
 …De cet Au-revoir 2007 (G)
Tout en apparence -2003(H)
L’Odyssée de Vous -2001(I)
Un Dimanche à Montparnasse -1999(J)
Le Printemps sans âme -1992 (K)
C’est l’Heure -1989 (L)
Ô Toi l’Humain -1988 (M)
Immuable Jour indicible -1985 (N)

(****à paraître)

2010-Avalanches, tueries en Inde, accidents,
que d’humains disparaissant tragiquement
com’ le Président Polonais ce Dix avril,
date anniversaire d’une existence en fil
Cher frère il y a déjà trente huit ans

On a beau faire l’amour, on a beau dire
l’Être dès que le pouvoir devient Loi
il change actant bêtises de sa foi
blessant la Terre jusques à la maudire
de sa seule raison et du “méconduire”

Et cette Terre déchantant parfois l’espoir
il suffit de penser à vous sourire au soir
la nuit du Dix Avril, revient la lumière,
encor ce moment de Vie, Êtes mon frère !

2011-Barcelone est en Emoi, l’indépendance
chatouille l’Humain d’une consultation
comme le soleil gicle d’un vingt-cinq, saison
printanière parisienne de prestance
donnant l’envie de raviver l’existence

On a beau faire l’amour, on a beau dire,
l’Être ignore les sentiments du voisin
d’autant s’il semble nuire à l’avenir,
à sa famille, à ses besoins du destin
sur des mots, des pensées sans lendemain

Et cette Terre déchantant parfois l’espoir
il suffit de penser à vous sourire au soir
la nuit du Dix Avril, revient la lumière
encor ce moment de Vie, Êtes mon frère !

2013-Où l’on reparle de la grippe aviaire
en Chine, se déclarant près de Shanghai,
bizarrement le sujet se clôt dans l’air
com’ si la grippe ne demandait représailles 
au Vieux Continent s’endormant de ses ouailles 

On a beau faire l’amour, on a beau dire,
l’Être n’a guère de Temps à consacrer
à la paroisse du demain sans maudire
ne désirant subir chagrin, ni pleurer
à connaître vil destin de son avenir

Et cette Terre déchantant parfois l’espoir
il suffit de penser à vous sourire au soir
la nuit du Dix Avril, revient la lumière
encor ce moment de Vie, Êtes mon frère !

.

Oli ©…Chroniques d’avril
©(P)-10/04/10-13  Francis Jr

2+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/chroniques-davril-delloly/

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
1 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
DellolyAnne Cailloux Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Vous ne vous en lasserez jamais d’être sur CE cher disparut,
Nous n’ont plus car vos mots sont si beaux, empreint quelque part de sérénité.
<le temps à fait don œuvre..
Merci à vous Olivier de nous les offrir.
Anne

0