«

»

Jan 08 2019

Imprimer ce Article

Chasse à la glu – Raymond Bourmault

______ . ______

______ . ______

Ils étouffent les oiseaux
Avec leurs mains d’oiseux
Qui n’aiment qu’eux-mêmes
Jaloux de chants si beaux

Ah pleurer crier ma haine
Pour ces pilleurs de ciels
Ces buveurs de fiel
Ils haissent Bach et Mozart
Et tous les musiciens
Ils banissent la poésie et tout art
leurs cordes vocales usées
Au verbes acidulés
Ne sauront jamais chanter
Une berceuse à capella
Au gala des deshérités du bulbe
Ils vendront des billets pour gagner des oreillers en plumes de canards
Et garnir les matelas de leurs plumards

Sans remord il écrabouillent
Des petits cœurs gros comme des noisettes
Ces bouffeurs de pâté d’alouettes

Mésanges moineaux grives musiciennes merle chardonnerets bouvreuils
Geais passereaux épris de longs voyages
Toute cette gent colorée par un peintre extra doué
Pourvoyeuse de musique sacrée
Est proprement liquidée
Par des monstres sous doués

Oiseaux symboles de légéreté de liberté
Qui défient la gravité
Méssagers des saisons
S’abritent sous la frondaison
Où le chasseur pervers s’amuse de les condamner
A être étouffés par jalousie éhontée

Petites boules de plumes
Dont on fait des portes plumes
Pour écrire des chants d’amertume
Car c’est la coutume
Chez les rétrogrades
De rester en rade
Tétanisés par la peur d’aimer

©raymond bourmault

1+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/chasse-a-la-glu-raymond-bourmault/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE