«

»

Jan 06 2019

Imprimer ce Article

Chahuter le chat – Christian Satgé

Petite fable affable

Un matou matois faisait partout sa loi :
De la cave au grenier que l’on ait quatre
Pattes, ou plus, on lui était un hors-la-loi
L’ignorer c’était risquer de le combattre,
Le combattre vous exposait à souffrir.
Cela se savait dans la vieille ferme,
Cela se disait, se répétait : Mourir,
Cette idée faisait frissonner l’épiderme
De tout animal, fût-il bête, en ce lieu.
Aussi, ce chat-là n’avait-il qu’à paraître
Pour qu’aussitôt on s’enfuie devant ce dieu,
Qu’on se cache ou, pis, qu’on n’ose un son émettre…
Sa réputation de tyran recuit,
Plus que ses actes, faisait tout aujourd’hui !

Ainsi la vie passait, fort douce et heureuse
Pour le patte-pelu, mais dans la terreur
Pour la population terne et peureuse
Des bestioles qui craignait l’horreur
Plus qu’elles ne la vivaient, à vraiment dire :
Pour elles, mieux vaut prévenir que périr,
En tout et pour tout… quitte à le sort maudire ;
Mais devant ce shah nul n’osait renchérir.
Un soir, un furet entra par la fenêtre
Au royaume du félin et fustigea
Ces sujets apeurés, soumis à un maître
Qu’il saigna. Il dit, prêt à partir déjà :
« Il y a, ici-bas, autant de paresse
À se laisser gouverner que de faiblesse*. »

© Christian Satgé & d’après Jean de La Bruyère (*), Caractères (1687)

1+

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/chahuter-le-chat-christian-satge/

6
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Christian SatgéSimone Gibert Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Simone Gibert
Membre
Simone Gibert

Oh ! Chat alors ! (je lève les yeux et vois que c’était aussi un de vos poèmes de mai, je n’avais pas encore intégré ce site – je ne dirais pas que les “grands esprits”, etc … .Je déroge à la règle.. Merci pour cette fable, pauvre chat tyran : Amicalement, Simone.

Simone Gibert
Membre
Simone Gibert

Oh ! Chat alors ! (je lève les yeux et vois que c’était aussi un de vos poèmes, je n’ét

Simone Gibert
Membre
Simone Gibert

Oh ! mince ! je me suis encore trompée . Excusez-moi.