«

»

Mar 18 2018

Imprimer ce Article

…cet encor de l’Amour – Delloly

Devrons-nous Nous aimer là-bas
tout en haut de l’inconnu
un jour, une nuit peut-être
des jours, des nuits sans doute
des heures, si le Temps existe
libérés des interdits d’ici
affranchis des sottises incomprises
reposés des douleurs affectives

Dis-moi le sais-tu ou l’ignores-tu ?
qu’importe il suffit de clore les paupières
et de l’imaginer sans contre-façon
avec le cœur et jamais du désespoir
celui que l’on rencontre  par hasard
sur sa route, quelque soit l’horizon
celui qui nous agace autant
que ceux qui Nous croisent au coin
d’une rue, dans l’ascenseur, partout
et nulle part et jamais d’un silence

Mais, Nous aimer là-bas tout en haut
l’inconnu serait celui d’un déjà connu
un jour, ici, aimé, voire espéré à vie
et pourtant lâché, perdu, voire oublié
comment l’imaginer sans contre-façon
avec humour et légèreté naturellement
sans un regret, sans un air de rien
avec de l’Amour ou des remerciements
ceux d’avoir existé un jour, une heure
pour quelqu’un avec amour et tendresse
même si les routes de la nuit se sont tues

Que me dis-tu là ? Ô  de ne pas l’imaginer
de vivre l’instant présent et non un demain
pas forcément meilleur, voire ajusté
à nos rêves et désirs, parfois surprenant ;
Oui, tu as raison, viens entre ces bras frémissants
vivons l’instant, embrassons-nous, aimons-nous
au présent, au passé simple de l’espérance
déjà ce demain se vêt du charme humain
où nous nous sommes dit entre les yeux
cet encor de l’Amour au bruit de nos corps

 

Oli ©..cet encor de l’Amour
© (P)-08/08/06 à London(libre) *Lon028

 

5+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cet-encor-de-lamour-delloly/

13
Poster un Commentaire

avatar
6 Sujets de commentaires
7 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
6 Commentaires des Auteurs
Pascale JarmuzynskiChanTal-CAnne CaillouxDellolyAdrien Benoir Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Très très beau celui là, j’aime beaucoup ce mélange

Pascale Jarmuzynski
Membre
Pascale Jarmuzynski

Un grand plaisir que de lire cet ode à l’amour.
Pascale

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

L’Amour, toujours l’Amour, encore l’Amour,
C’est si doux, si tendre sous votre plume…
Et on ne peut que dire oui à « cet encor de l’Amour »
Merci Oli de partager ces mots
Bises

Chantal

Anne Cailloux
Membre

L’amour, vous l’écrivez si bien…
merci de nous offrir vos mots
Anne

Adrien Benoir
Membre
Adrien Benoir

Des vers libres inspirés de la beauté de l’instant.
Merci Poète!
Adrien.

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bonne nuit Oli très belle méditation poétique sur l’amour d’au-delà, sur un inconnu perplexe, mais l’espoir est là de vivre encore l’amour dans l’instant et conjugué dans tous les temps comme vous l’avez proposé, bravo très bel écrit.
Mes amitiés
Fattoum.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE