«

»

Août 03 2020

Lucienne Maville-Anku

Imprimer ce Article

C’est à moi de décider, Lucienne Maville-Anku

C’est un jour nouveau
C’est un nouveau matin
Qu’il m’est permis de voir
Dans le sol de mes mains
Comme une semence en terre
Le Semeur l’a planté
C’est un autre jour
Qui s’est levé
Va-t-il être fructueux
C’est à moi de décider
De ce que j’en ferai
De comment je vais
Le cultiver
C’est un nouveau-jour
C’est un nouveau matin
Dans mes bras un nouveau-né
Et c’est à moi de décider
De comment je vais l’appeler
Quels noms veux-je lui donner
Jour-nouveau
Jour-tout-beau
Jour-donné
Jour-de-mon-aujourd’hui
Jour-don-rayon
Jour-lumineux
Jour-paix-de-tranquillité
Jour-action-réfléchie
Je choisis des noms composés
Pour plus de possibilités
Jour-béni
En moi il se lève
Mieux pour m’éclairer
Jour-lueur
Jour-inspiré
Jour-de-sérénité
C’est à moi de décider
Ce que j’en ferai
Et de lui profiter
Avant qu’il ne s’en aille
Dans l’ombre se coucher
Avec toutes mes possibilités
Et ne me laisse là
Dans la nuit
Avec mes impossibilités
Tous les inachevés
Des j’aurais-pu
Devenus des j’aurais-dû
Boulets à traîner
Menottes à mes pieds
À pleurer
Mon disparu
Un jour-regretté

©Lucienne Maville-Anku, 16/07/20, 07:34

0 0 vote
Note de l'article

Au sujet de l'auteur

Lucienne Maville-Anku

Lucienne Maville-Anku

"C'est en écrivant que j'apprends à écrire."
Je suis originaire de la Martinique, une des charmantes petites iles de la Caraïbe, et vis au Royaume-Uni.
J'écris depuis de nombreuses années, et ce sont les autres, dans un premier temps, qui par leurs nombreux encouragements et appréciations a la lecture de mes textes m'ont aidée à prendre conscience que j'avais des talents à valoriser.
Ce désir d'écrire et de mieux écrire qui niche en moi depuis l'âge de 15 ans n'a jamais cessé d'aller croissant. Aussi, j’expérimente que c'est le fer qui aiguise le fer, et que plus j'écris, plus je désire écrire, et apprends de la sorte à écrire en autodidacte, par le soupir, par le désir, comme un feu qui s'attise.
La Poésie elle-même m'enseigne, j'apprends d'elle et découvre plus de sa beauté et sa diversité en lisant et en appréciant ce que d'autres écrivent et expriment, notamment sur cette plateforme, terrain de partage et d'expérimentations où foisonnent tant de talents qui m'émerveillent. C'est une vraie galerie d'arts uniques.
J'écris et développe cet art d'écrire en cultivant ma relation avec la Poésie, 'bon pédagogue’ qui m'instruit et m'éduque, et l'écriture elle-même qui comporte aussi des vertus thérapeutiques contribue à mon développement personnel. Cependant, j'ai souvent désiré participer à des programmes de formation pour parfaire mes talents et la stylistique.
J'ai compilé déjà plusieurs recueils de textes poétiques que je souhaite "dé-confiner" pour les mettre à profit, partant du principe que ce que l'on partage, on le gagne, et ce que l'on garde, l'épargnant à l'excès, on le perd.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cest-a-moi-de-decider-lucienne-maville-anku/

S'abonner
Me notifier pour :
guest
6 Commentaires
Plus récents
Plus anciens Plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Benjamin Edouard BAKO
3 août 2020 16 h 13 min

Chaque jour qui s’offre à nous est assez précieux. Et son état dépend de comment je le reçois. De comment je le façonne ou le modèle pour qu’il soit à ma guise ce dont j’ai envie qu’il soit. Merci Lucienne pour le partage!

Michel Leutcha
3 août 2020 14 h 49 min

Jeux de mots, répétitions et expressions des idées et des sentiments, tout dans ce poème concourt à la puissance de décision ! Merci Maville.

Brahim Boumedien
3 août 2020 13 h 00 min

Merci, Lucienne, pour ce partage, qui pose la complexité des choix à faire, des décisions à prendre au bon moment pour éviter les regrets des “ah ! J’aurais dû, ah ! J’aurais pu !” qui ne servent à rien au moment où il est trop tard ! C’est là que le “carpe diem” prend toute son importance !
Amicalement.

6
0
Dites ce que vous en pensez, laissez un commentairex
()
x