«

»

Mar 26 2019

Imprimer ce Article

Ces fils invisibles…- Jeanine Chatelain

De Christian Schloe Art Digital Artwork

Ces fils invisibles.

Ces fils invisibles qui s’attachent à nos vies,
Sont les liens véritables, de nos âmes réunies,
Qui nous empêchent de tomber, funambules,
Sur la corde raide où on avance, somnambules.

Ces fils invisibles qui enchaînent nos coeurs,
Dans l’absolu de l’amour, s’attachant à des heures,
Oubliant la distance, et les aiguilles du temps,
Nous relient l’un à l’autre, sur les ailes du vent ,

Ces fils invisibles, tissent la trame de nos envies,
Sur les draps d’or froissés, de notre seule nuit,
La toile du rêve dépliée, sur l’ombre fusionnelle,
D’un désir enserré, par des lianes charnelles,

Ces fils enchevêtrés dans la chevelure des âmes,
Sont des chemins radieux, vers une unique flamme,
Qui m’emmènent vers toi, sur des nuages blancs,
Dans un jardin où fleurit, une rose rouge d’Orient.

jeanine Chatelain, le 26 Mars 2019.

 

” Je t’aime éperdument, et je te le dis, et je te le répète, et mes paroles te l’expriment, et mes baisers te le prouvent, et quand j’ai fini… je recommence. Je voudrais recommencer ainsi pendant l’éternité, et chaque soir, je regrette la nuit qui va s’écouler sans toi, et chaque matin, j’en veux au soleil de briller, comme aujourd’hui, quand tu n’es pas dans mes bras.”

 

Victor Hugo

7+

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ces-fils-invisibles-jeanine-chatelain/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Christian SatgéJeanine Chatelain (Belle des Bois)Bernadette Laroze Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Christian Satgé
Membre

Bravo pour ce texte magnifiquement écrit, Belle des Bois. Beaucoup de force et de beauté, alliance rarement efficace mais ici plus que réussie.

Bernadette Laroze
Membre

J’adore ce texte. Merci.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE