«

»

Déc 02 2018

Imprimer ce Article

celui qui mutile une oeuvre d’art est un barbare – Georges Cambon

 

Il y a un chat innocent couché sur un livre.

Il dort seul comme dorment les enfants heureux.

Qui sait pourquoi la main rageuse d’un homme ivre

A jeté le chat avec le livre d’un geste vigoureux ?

 

Aujourd’hui ressemble à hier, l’abîme est profond,

Je relis “les fleurs du mal”, la flamme déjà vacille.

Ils ont tout saccagé, pillé, de la cave au plafond,

Je ne connais pas leurs visages aux traits débiles!

 

Quand le ciel est las de haine et de barbarie

On voit toujours un singe imité le corbeau!

Mon chat se meurt, puis un orgue de barbarie

Fredonne un air très ancien, tendre et beau.

 

C’est   Noel, les poètes vont le cœur à l’envers!

J’ai aperçu un loup âgé au  masque de Pierrot.

Sous le pont Mirabeau où filent quelques vers,

 

La Seine est rouge et crache un venin de trop.

Cela se passe, aux premiers frimas hivernaux,

Sur une avenue piégée de cendre et de tyranneaux!

 

@Georges Cambon

 

5+

Ancien libraire, j'aime la poésie et la politique d'où mes choix, parfois, de textes engagés! Mes poètes préférés sont Aragon, Verlaine, Mallarmé et Valéry!

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/celui-qui-mutile-une-oeuvre-dart-est-un-barbare-georges-cambon/

8
Poster un Commentaire

avatar
4 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
Anne CaillouxSerge CampagnaGeorges CambonGeorges CambonChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Magnifique texte qui est malheureusement dans l’air de notre temps.
Il ne reste plus que les poèmes pour faire couler de l’amour sous le pont Mirabeau.
Merci de vos mots.
Anne

Serge Campagna
Membre
Serge Campagna

Excellent texte. Il faut effectivement nous élever contre cette médiocrité qui voudrait prendre le pouvoir et persister à lancer nos phrases à ceux qui peuvent encore les entendre. Merci pour ce ras-le-bol salutaire.

Christian Satgé
Membre

U texte superbe. Merci et bravo pour ce partage…

Delloly
Modérateur

bravos pour ce poème Georges
Ol

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE