«

»

Jan 16 2020

Imprimer ce Article

… Ce Sentiment Obscur – Delloly

Sentiment obscur gagne ce matin silence
de Corrèze et de la France s’écrie violence
en ce Pays négligeant l’histoire et l’amour
au coeur de l’Homme éteignant la belle Espérance
rêves au crépuscule ajustant bienséance
de l’aube à l’envie Nous apportant un bonjour
belle raison Ô de se lever au matin
à vivre sa vie sans craindre son lendemain

Sentiment obscur gagne ce midi silence
de Corrèze et de la France s’écrie violence
en ce Pays ressemblant par l’intolérance
au Pouvoir Royal tant nourri de Courtisans
de leur acte négligeant par intransigeance
l’âme humaine et le monde de ses artisans ;
qui a raison, qui a tort, là n’est pas question
puisque violence instaure noire passion

Noire passion que cette violence enhardie 
sous l’habit de faux chevaliers noirs Ô sans vie
libérés du nombre les retenant humains
arqués à combattre les vifs mots de leurs poings,
de tirs à balles en caoutchouc, de matraques 
sous l’oriflamme du non-délit en casaques
d’autant si Dame Faux emporte une âme en sorte, 
coupables ils ne seront puisque peu importe

Qu’ont-ils fait ces hommes et femmes comme horrible
hormis colère argumentant leur peur sensible
d’un avenir à taxes jetées tels poisons
Ont-ils mérité ces violences à foisons
“d’Êtres”, lesquels aux soirs embrassent leurs enfants
se rassurant de leur humanité perdue
embrassant leur femme les pardonnant émue
repartant sous armure noire triomphants

Sentiment obscur gagne ce soir noir silence
de Corrèze et de la France s’écrie violence
qui a raison, qui a tort, là n’est pas question
ce vil paradoxe est que tous avions raison ;
mais qu’avez-vous fait Ô dîtes-moi de la France
n’êtes-vous pas des enfants de la délivrance
œuvre de tant de héros morts pour notre Terre
pour que Tous retrouvions un Monde solidaire

Sentiment obscur gagne noire nuit d’un trouble
de Corrèze et de la France s’écrie l’essouffle
n’a-t’on pas ouvert la boite à Pandore au jour
en supprimant le matricule au pourfendeur
il est facile de frapper sous l’innocence
Ô comme rassuré de son intolérance
conviant la brutalité à s’exclamer
au nom d’un drapeau trahi : il faut en pleurer !

Pourquoi Vous naguère enfants étiez adorables
partageant des moments d’écoutes formidables
pourquoi dès le jour de l’entrée en politique
vous vous séparez du beau voyage onirique
permettant à l’Homme de tant croire au demain 
malgré l’âpre dureté pour y parvenir ;
reprenez-vous tous sans jouer du lendemain
pensant que choix passeront de notre faillir

Qui a raison, qui a tort, là n’est pas question 
l’homme ne peut lire l’avenir sans gestion
du Présent qui n’offre que peu de garanties
d’autant si la vie lui prend ses économies
Ô pour des raisons financières inconnues,
la Majorité jusques ici silencieuse
écoutant la Nomenclature guère pieuse
ordonner sottes méthodes disconvenues

Sentiment obscur gagne le rêve potence
de Corrèze et de la France s’écrie violence
qui a raison, qui a tort, là n’est pas question
il faut se respecter jusques à  la raison
sans mépriser ceux qui Vous apportent le pain
il ne faut détruire la belle chaîne humaine
en retombant sur les erreurs comme refrain
des erreurs du passé de vies en porcelaine

Sentiment obscur gagne cette vie d’un trouble
profitant à des ingrats de mots à redouble
Se mêlant aux joutes confirmées : Ô.. casser
est leur oriflamme  brouillant sans grimacer
prérogatives légitimes de panache
puisque casqués dans l’anonymat genre lâche
profitant du non-droit de leur noir mouvement
retournant la légitimité tristement

Qui a raison, qui a tort, là n’est pas question 
qu’ils soient black blocs ou chevaliers noirs Ô sans vie
 frapper du seul plaisir est une ignominie
qu’il faut cesser pour raison de droit de Nation ;
Ô “Tout” ressemble  à de l’extrémisme angoissant
pourquoi devrions-nous subir ce mouvement
quoiqu’on en dise seul l’Espérance est la Vie
Nous permettant  à ne pas  tomber dans “l’Orgie”

.

Oli ©…Ce Sentiment Obscur
©(P)-16/01/20  (12) YouC

3+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ce-sentiment-obscur-delloly/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :