«

»

Juin 26 2019

Imprimer ce Article

Ce que la Vie m’a appris – Nordine Chebbi

CE QUE LA VIE… M’A APPRIS

Depuis toujours…et aussi longtemps que je me le rappelle, je me suis fixé une ligne de conduite dans ma vie… s’agissant de mes rapports avec mes proches parents ou mes amis…en cas de désaccord ou de conflit : c’est que c’est toujours moi… qui fais le premier pas…pour renouer le dialogue…et perpétuer l’entente et l’amitié…cherchant même sans cesse à réconcilier ceux que le destin a séparés.

Je me suis toujours juré, en effet, de favoriser l’amour, le rapprochement et l’amitié… et de ne jamais laisser traîner un désaccord ou une rivalité… aidé pour cela par ma nature pacifique, conciliante et tempérée …et obéissant à la raison qui m’a toujours guidé.

C’est que, en plus que je ne suis jamais tout à fait sûr que c’est l’autre qui a tort…ou que c’est moi qui ai raison, qu’ai-je donc à perdre ou à regretter, en fin de compte, à renouer avec un être humain, à lui tendre la main… et à lui offrir même une fleur de mon jardin ? J’aurais ainsi le mérite de gagner un point…et de perpétuer l’amitié… et surtout, d’être en paix avec moi-même et avec autrui.

Car, quoi qu’il soit, l’entente doit toujours régner…et la confiance doit s’installer… dans ce monde qui a tant besoin de calme et de stabilité. 
Je sais, un être humain est tout ce qu’il y a d’imprévisible et de compliqué…mais la plus belle de nos qualités… n’est-elle pas la tolérance et l’ouverture d’esprit ?

Chacun de nous n’a-t-il pas la charge de perpétuer les liens familiaux… et d’insuffler un vent nouveau…pour un monde plus beau…afin d’améliorer la vie?

De toutes nos forces, il faut lutter contre cette vanité…qui nous affecte, nous autres les humains, un peu trop orgueilleux et souverains ?

Et puis, pour combattre la fatalité, ne suffit-il pas d’un petit sourire, d’un mot gentil, d’une main tendue… ce qui ne nous coûte d’ailleurs rien…pour que le cœur se remette à battre pour l’amour… et pour que la rancoeur soit effacée ?

Pour vous dire, mes chers amis, qu’il suffit de si peu… pour allumer un feu… ou pour éteindre un incendie qui vient de se déclarer.

Il nous manque juste d’être affectueux et généreux… de croire toujours à la paix… et à cette tâche d’être toujours dévoué.

Nordine

2+

Auteur et poète Franco-Tunisien, Nordine Chebbi s'est passionné pour la langue de Molière depuis sa prime jeunesse.  Etant élève, il s'initiait déjà à l'écriture de nouvelles et d'essais philosophiques qu'il publiait sur les journaux et les revues littéraires avant de s'adonner à la poésie qu'il trouve le plus beau et le plus expressif de tous les genres littéraires. Il a sorti tout récemment en France un recueil de poésie et s'apprête à achever deux autres livres, un roman et un recueil de nouvelles destinés à la publication.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ce-que-la-vie-ma-appris-nordine-chebbi/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
Béatrice Montagnac Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Béatrice Montagnac
Membre

Magnifique cri d’un homme au grand cœur et humaniste bravo douce soirée et merci amicalement
Béa

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE