Archives de la Catégorie : Proses

Proses Espace Poésie

Mar 18 2020

La nature – Lia Leroy

La nature Des grands yeux d’or, le soleil enchaîné, des cheveux de blé, semblent chasser l’aurore. Chantons! Chantons! Le ciel est si fort qu’il s’éveille et qu’il dort, par delà nos pensées. Il se cache et il sort, voulant toujours garder, les étoiles illuminées Par la lune dehors. Nature! Nature! Face à toi, qui s’en …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-nature-lia-leroy/

Mar 01 2020

Terre des deux caps – Marc de Saint Point

Le vent hurle sa peine, la vague se fracasse en un grondement sourd, sur les mêmes et éternels bords. Le ciel s’est tendu de gris, nuages et pluies naviguent de concert. Derrière les oyats enracinés sur les dunes de sable, la mer d’opale s’agite en de frénétiques jaillissements, l’esprit des dieux semble se perdre sur …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/terre-des-deux-caps-marc-de-saint-point/

Fév 25 2020

Les Maux De L’âme – Bélinda Walser

Les Maux De L’âme Mon cœur saigne depuis tant d’années et je ne sais comment panser cette plaie qui me ronge un peu plus chaque jour, pourquoi avoir si peur de l’amour ? Mon âme est en souffrance, ce manque de confiance  et cette blessure infligée est encore ancrée et je n’arrive pas à l’extérioriser  pour …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-maux-de-lame-belinda-walser/

Fév 16 2020

Contrepoint – prose courte – Aurel Conțu

Ce soir-là d’automne en retard, Elena Vascovici, avait ressenti un moment de faiblesse, inexplicable, et etait partie se coucher. La sensation de flottement, paradoxalement, au lieu de disparaître, avait continué encore plus intensément, culminant la perception comme n’étant pas seulement un trouble mental, comme elle l’avait d’abord cru, mais un état physique: il flottait, simplement, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/contrepoint-prose-courte-aurel-contu/

Jan 14 2020

Le manoir (Iris1950)

Ça faisait maintenant deux ans que le grand oncle d’Iris était parti pour un monde meilleur, parent utérin, dont elle possédait dans un album familial, le portrait. Un très bel homme brun, assez grand par rapport à la taille moyenne de la famille. Il avait rencontré son épouse à Paris lors d’un salon automobile. Ce …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-manoir-iris1950/

Déc 04 2019

A la manière d’Etienne Jodelle – Raymond Delattre

Je pourrais te nommer Vénus, mais tu n’as rien de la blonde fatale, de la super star de films hollywoodiens. J’apprécie d’ailleurs ta modestie et ta simplicité. Diane t’irait bien, peut-être, mais tu aimes trop la présence masculine. Il te plaît qu’on se laisse prendre à tes charmes. Tu recherches trop l’amour pour qu’on puisse …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-la-maniere-detienne-jodelle-raymond-delattre/

Déc 03 2019

La cloche fêlée – Banshee

https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/Poemes/charles_baudelaire/la_cloche_felee Lac loche fait lait   Île est ta mère aide où Pendant l’aine ui d’ivre air Dégoûté prêt du feu qui pâle pitre Et kiffe Hume Laisse soûls venir loin thym Lent te ment sel lever Eau bruit des cas rions quiche hante dans la bru me Bien heure eux se lac loche eau …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-cloche-felee-banshee/

Nov 26 2019

…Demeure de Vie – Delloly

⇓ C’était le jour J. Parti pour une autre Terre comme apparue en ses rêves dans quelque coin reposé de la mémoire, il découvrit cette Demeure ancienne, abandonnée des souvenirs de chacun, de l’histoire et de ses grimoires. Même les hectares s’étaient appauvries au fil des saisons laissant en place une végétation terne, en manque …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/demeure-de-vie-delloly/

Nov 25 2019

La nuit pose ses ailes- Fattoum Abidi

La nuit pose ses ailes Frileuses, le nuage Tremble, tombe, Un chien court dans la rue nue.   La saison de l’automne Amoureuse de l’hiver Demande sa main, Tous deux enfantent une neige glaciale.   La nuit pose ses ailes, La lumière passe Son siège À la silhouette nocturne.   Dans la rue on distingue …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-nuit-pose-ses-ailes-fattoum-abidi/

Nov 20 2019

Femme …. et petit gâteau – Banshee

Spiritualité ? Spiritisme ? Il manque juste la guimauve. Haribo en fait à la banane, c’est nouveau. Superstition : ça m’a toujours bien réussi avec une apostrophe. Une heure dix, sans compter le retard. Mais la première fois, hier, elle était en avance. Je rentre. Enae volare era. Symboles cunéiformes. J’ai rêvé que j’avais une interro d’Histoire. « Zéro ! » …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/femme-et-petit-gateau-banshee/

Nov 16 2019

Forêt bleu sang – Banshee

Forêt bleu sang : des personnages chantent à dos de taureau, procession des milliers de lances et la terre sur le dos de tour valise. Surréalisme en transe le long des palmiers millénaires ; poisson chat nage sur la ville en rouge et sono hippopotame. Les personnages hululent la transe rythmique dans le plus simple appareil ; papillons …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/foret-bleu-sang-banshee/

Nov 15 2019

Betty Boop sur un tourne-disque – Banshee

Betty Boop sur un tourne-disque danse en balançant les bras. Saute Lilly-Rose dans les airs et croise un ninja monte dans les arbres et se bat avec Monsieur Corbeau avant d’entrer dans un temple ; Bouddha soul vibration et un vélo avec Madame Pomme ; un panda mange une branche et fait la toupie ; la nature orange …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/betty-boop-sur-un-tourne-disque-banshee/

Nov 13 2019

C’est dimanche – laurent vasicek

C’est dimanche, avec ces beaux habits Ces culottes courtes et ces chemises blanches Jour de messe, on y va ou pas … Les photos sont de rigueur, avec ses teintes sépias C’est dimanche et je me souviens des yeux de ma mère Avec ses deux fils et la fierté de son regard Et même, si …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/cest-dimanche-laurent-vasicek/

Nov 13 2019

Balcon ouvert sur le rose – Banshee

Cat Vest Jone s’amuse avec Mely Melo, une femme élégamment tatouée aux jambes. Elles prennent la voiture pour une station spatiale. Cat Vest Jone a trois yeux. Elles observent les écrans bouches avec un soda et un robot porte des boissons. On rentre dans la bouche de Cat pour retrouver une pizza, des mains squelettiques …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/balcon-ouvert-sur-le-rose-banshee/

Nov 06 2019

Je me souviens – Laurent Vasicek

Je me souviens De la couleur de ses yeux Du long chemin Qu’il avait fallu parcourir Enorme, était la tâche Et j’avais fait ce chemin Par un matin froid Encore plus froid Par la raideur de mes sentiments Et puis, je suis tombé dans l’oubli Dans l’oubli sacrificiel Aussi sans doute, superficiel Et la raideur …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/je-me-souviens-laurent-vasicek/

Oct 31 2019

Bien à Vous – Banshee

  Dostoïevski. Ca se feuillette le Dictionnaire amoureux de Marcel Proust.  Tâche sur la braguette.  Vous allez pas aimer entendre ça mais vous je vous manipule. J’arrive à manipuler presque n’importe qui. Ca me vient sûrement de mon ex. « Plus antisocial que Trust, je pue comme le munster ». V pour Vérités. Life goes …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/bien-a-vous-banshee/

Oct 30 2019

Con el viento – Ober Lenon

Con el viento … La bise sifflait en ce matin glacial où les sommets d’Andalousie se réveillaient sous une poudreuse virginale. Aux premiers frimas, il est parfois des fuites auxquelles on n’échappe pas. Il était arrivé au village, cheminant dans le sous-bois tandis qu’une épeire toile saluait sa venue d’un frémissement aux branches des chenus. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/con-el-viento-ober-lenon/

Oct 23 2019

Différence – Banshee

CHAPITRE 1   Il cherche l’inspiration. L’inspiration, comme un souffle. (Ce déclic). Un moine chante et il fait noir. Nuit mystérieuse. Chaque phrase comme un grain d’or. Pas comme la merde que tu écris. Réfléchis. Est-ce vraiment la méthode ? Nouveau départ. Le chant comme une fontaine. Pourquoi ? Parce que c’est beau, même si …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/difference-banshee/

Oct 23 2019

Le téléphone – Contu Aurel

J’avais appris jusqu’à hier à représenter mon monde abstrait après quelques couleurs irrégulières dessinée en couleurs noires sur une carte chaque contour cache un lieu avec une note distincte toute merveilleuse et unique associée à des noms de rivières, montagnes, des empires, routes  de  la Soie des villes à propos de laquelle j’avais lu en …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-telephone/

Oct 03 2019

Le sud – Stéphane

Ici, les maisons s’aiment d’amour domestique, Se penchent à l’oreille des histoires fantastiques, Elles se distribuent la lumière dans des gouffres cachés, Et résonnent en cœur leurs bonheurs de se frôler. Ici, les maisons abritent comme des secrets bien gardés, Elles choient dans leur giron coloré des ruelles détournées, Dans les caniveaux asséchés, elles suintent …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-sud-stephane/

Articles plus anciens «