«

»

Fév 08 2018

Imprimer ce Article

Caron, Requiem pour des feuilles mortes, la liberté de choisir pour mourir – Michto Rex

Je remercie Michto Rex pour sa générosité en tant qu’auteur-partenaire et de m’avoir permis de faire une lecture de presse de cette suite du roman d’Yves Navarre. Martine Lévesque (Les Mille et une pages de LM).

Je vous avoue que pour ma première lecture d’un roman de Michto Rex, celui-ci m’a frappé fort. Un coup de cœur sans compromis.

Avant de faire cette lecture de presse, j’ai décidé de lire L’Hôtel Styx d’Yves Navarre afin de mieux m’acclimater à ce récit. N’ayant lu aucun écrit de ces deux auteurs alors, j’ai pensé que ce serait mieux de procéder ainsi même si Michto Rex souligne que nous n’avons pas besoin de lire le roman d’Yves Navarre avant d’entamer Caron, requiem pour des feuilles mortes.

Le sujet du roman est le suicide assisté, un gros sujet d’actualité, un sujet qui touche l’éthique, la culture, les croyances. Cette lecture nous amène à réfléchir, à repenser la dignité, ou aussi la décision de mourir avec une aide afin de quitter une vie qui se dégénère progressivement.

L’important de cet écrit est dans la liberté de choisir afin de mourir sans souffrir. L’hôtel Styx est un endroit où les gens viennent et meurent, pour une euthanasie payante, anonyme et complètement illégale. Les morts sont incinérés dans le sous-sol de l’hôtel. C’est l’histoire de Caron, le fils de la propriétaire de l’hôtel qui a aidé des centaines de gens à mourir. À la fin du roman d’Yves, il a fermé les portes de l’établissement et a enfourché sa moto pour partir, loin, vers le sud. Le début du livre de Michto Rex, c’est ce Requiem pour des feuilles mortes.

Je vous invite à regarder la magnifique couverture de ce roman, prenez le temps d’admirer cette sculpture Le baiser de la mort, de Joan Fontbernat, cimetière de Poblenou à Barcelone, photographiée par l’auteur.
Je vous conseille de lire cette petite merveille. 

Résumé : 
Yves Navarre (Prix Goncourt 1980 pour Le Jardin d’acclimatation) a publié Hôtel Styx en 1989 (Éditions Albin Michel). En lisant ce roman, après avoir refermé la dernière page, Michto Rex a voulu savoir ce que devenait Caron, son histoire, sa vie après l’Hôtel Styx. Yves Navarre n’est plus parmi nous. Michto a contacté l’ayant droit, Jean Perrenoud, en lui expliquant son projet de roman. une suite d’Hôtel Styx. Jean lui a aimablement donné la permission. 

Hôtel Styx, un hôtel au nom prédestiné dans lequel venaient mourir les clients. Caron a refermé la porte de cet établissement particulier. Il désire oublier ce passé funeste, ces milliers de morts, ce requiem fatal orchestré par sa mère. Il s’élance sur sa moto, vers le sud, mais un incident l’oblige à s’arrêter dans un village. Il rencontrera plusieurs personnages dont Isabelle, une jeune femme qui interprète à la perfection les sonates de Scriabine. Mais, elle partage avec sa mère un terrible secret de famille.

Caron, aura-t-il la force d’oublier son passé et d’échapper à son destin de passeur des âmes ?”

CARON, REQUIEM POUR DES FEUILLES MORTES Michto Rex

ISBN : 978-952-273-602-4

Ce livre est disponible en version papier ou électronique sur Amazon, Fnac, Gibert, Gallimard… etc

et il peut être commandé en librairie.

(source du commentaire : http://lesmilleetunlivreslm.over-blog.com/2017/11/caron-requiem-pour-des-feuilles-mortes-michto-rex-editions-atramenta-par-martine-levesque.html)

0

Auteur de quatre romans.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/caron-requiem-feuilles-mortes-michto-rex/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE