«

»

Juin 26 2016

Imprimer ce Article

Bruissement automnal – Delloly

madrigal1b

Bruissement automnal

 

Au fond de la Vallée, coulait pâle ruisseau
Celui de nos Amours fredaines et sensibles,
Laissées, un jour tremblé, sous le frêle arbrisseau
Un doux soir d’automne, de jamais incessibles.

Que de libellules s’adonnant à danser
Guidant l’élégance d’une belle espérance
Comme pour nous souffler les mots à prononcer
Au jeté de monnaie fuyant l’évanescence.

Et ce bel automne nous offrant folle feuille
Pavanée de senteur du reflet de l’hiver
Frôlant âpre peine de douceur trompe-l’œil,
Harangua cette vie d’un regret découvert.

Au fond de la Vallée, bruissait un Madrigal
Pleurant belles Amours d’un Temps alambiqué ;
Le Nôtre ! tant aimé et parfois revendiqué
Au Nom de sa beauté et désir abyssal.

 

Oli © Bruissement automnal
©(P)-25/06/16 à Muse S. (12p) *Mus79

2+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/bruissement-oliver-delabre/

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
DellolyChanTal-COliver Delabre - (Delloly)Françoise ThiebautOliver Delabre Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Mélodie des mots bruissant l’automne.
Un pur régal berçant l’âme..
Très beau poème merveilleusement illustré
Merci pour ce cadeau
Bisou

Chantal

Françoise Thiebaut
Membre
Françoise Thiebaut

Très beau ! Piaf, Leclerc, Béart l’auraient chanté tel un bruissement.

Laurelise Chalzib
Membre
Laurelise Chalzib

Ça devait être émouvant ce madrigal qui sonnait dans la vallée, l’ėvanescence et la douceur du trompe-l’oeil , jolie atmosphère qui me fait rêver……savantes juxtapositions qui font voyager…..Merci.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE