«

»

Nov 06 2017

Imprimer ce Article

Le boson de Higgs ou la particule de Dieu – Georges Roda-Gir

Le boson de Higgs est considéré par les physiciens comme la clef de voûte de la structure fondamentale de la matière.
Sans le boson de Higgs, les particules ne se rencontreraient jamais,

elles ne pourraient créer des protons et neutrons, qui, combinés aux électrons, forment la matière.

Je trouve intéressant d’imaginer ce fameux bozon à partir du big-bang.
………………………

Le boson de Higgs ou la particule de Dieu 

Faut-il croire que l’univers où Bozon a fait son nid;
Dans cet espace-temps.. qui se dilate à l’infini ,
Nous cherchions encore l’effrayant mystère de la vie.

Dans un coin d’univers sans masse et sans âge,
Bozon à peine visible prenait de la vigueur,
Errant parmi les braises avec un masque de peur,
Bozon gesticulait dans cette soupe d’orages.

Cet univers qui tremblait sans prince et sans maître
Aux bruits du sort se disloquait sous l’estoc.
Dans la forge titanesque avec ses odeurs de fer,
Bozon hurlait sa rage aux Furies de l’enfer,
Voyait son pauvre corps par mille coups,
Éclater sous cette force qui écrase, puis renaître.
Bozon avait l’œil fugitif et le cri des fous.

Le temps se noyait dans le temps
L’univers déployait ses murailles,
L’on entendait sifflait ses entrailles.
Dans ce gouffre profond
Qui vit naître Bozon,
Sans nul doute, surprit.
Il n’ y avait pas de répit ..
Pur ! On le vit apparaître en tout instant.

Le divin brûlait comme une forge et flambait de colère;
Il avait un rêve.., un rêve de particules élémentaires.
Son bras si proche et si loin chassait les enfers;
L’on voyait à travers l’éclatement des rocs,
Au dessus du vide,se recomposer tout l’univers
Bozon malmené était animé d’horribles tocs.

Fuyant cette masse gluante et liquide
Instruit d’une divine certitude qui le fit rapide,
Avec une foi naïve jette dans ce chaos,
Sa cavale sombre en un terrible galop.

Trébuche,glisse dans ce champ de cordes et rebondit
Tournoie dans cet univers de feu qui le baise
Bozon si grand et si petit avait un visage d’ascèse .
A force de science au champ de Higgs, Bozon avait du génie.

 

© Georges Roda-Gir Htes Pyrenées le 17/11/2016

1+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/boson-de-higgs-particule-de-dieu-georges-roda-gir/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE