«

»

Juin 28 2019

Imprimer ce Article

…Belle Vie – Delloly

.

Dès la première heure du matin
son matin de son heure préférée
celle le réveillant comme heureux
invitant le soleil à le frôler,
le Loup ne se posa guère la question
à connaître la saveur de l’existence
puisque dès la naissance de son odeur
il avait su qu’il entamait une route
faite d’embûches mais aussi de plaisirs
pour un jour s’étendre sur une toundra.

Dès la première heure il avait souhaité
voyager de ses heures en suivant le vent
à ressentir jeunesse et tristesse, la vie,
à l’acquérir de joliesse et d’envies ;
jamais défaitiste il n’avait semblé paraître
puisque son destin d’Être le Loup était
de suivre ce chemin jonché d’évanescence
d’Êtres croisés, et de ses parfums choisis,
voire offerts lors de rencontres de hasards
jusques au fait du jour d’un regard aimé.

La solitude, il l’avait rencontrée, dressée,
Ô.. il savait qu’elle vivait parfois sournoise,
mais ses voyages l’avaient formé
à la vaincre et lui tendre la friandise
pour qu’elle se taise et l’écoute parfois ;
il devait se nourrir pour vivre l’amour

de toutes les senteurs rencontrées des jours,
il était temps pour lui le Loup, de la conter
cette écriture du corps de sa pensée
aux vagabonds des vents et de la beauté.

Lui, le Loup, aimé de sa douce mie de Vie
désirait non hurler la Vie qu’il maîtrisait
mais la chanter à d’autres l’ayant oubliée ;
…mélancolique et tourmentée, l’avait été
comme bucolique et fêtée, sa Vie ;
le Loup s’était posé tel sage en la steppe
un jour et de ses heures, du désir d’encore,
de vivre une Vie sans regret, d’un autrement,
de son fier passé conté, comme celle venant..
sans un brin de dérision, d’un zeste d’humour…

..

Oli ©…Belle Vie…
©(P)29/06/19 … au Loup

24+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/belle-vie-delloly/

12
Poster un Commentaire

avatar
6 Sujets de commentaires
6 Réponses de commentaires
2 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
7 Commentaires des Auteurs
Anne CaillouxPhilippe XFattoum AbidiBéatrice MontagnacChanTal-C Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Magnifique écrit sur notre ami le loup…
Rien à dire de plus, se serait de trop.
Anne

Philippe X
Membre

Revenir sur ce texte et sur les commentaires me paraissait indécent. Je ferai appel, si vous le permettez à Georges BRASSENS : Le petit joueur de flûteau Menait la musique au château Pour la grâce de ses chansons Le roi lui offrit un blason Je ne veux pas être noble Répondit le croque-note Avec un blason à la clé Mon la se mettrait à gonfler On dirait par tout le pays Le joueur de flûte a trahi … Oli, je vous sais noble de par vos pensées et dans ce monde des fossés que j’ai fréquenté c’est par l’exemple de votre… Lire la suite »

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bonjour Oli superbe poème bien conté et agréablement inspiré
agréable après midi
Mes amitiés
Fattoum.

Béatrice Montagnac
Membre

Bonjour Magnifique ce texte pour notre ami loup te ta plume vénère avec talent et verbes
Doux et bon weekend
amicalement
Béa

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Quel bel hommage à notre ami, le Loup, dans ce très beau poème traçant la route
d’un personnage haut en couleur et attachant.
Merci Oli de l’avoir dit si joliment
Bise

Chantal

Christian Satgé
Membre

un joli coup de chapeau… Merci d’avoir le talent d’en saluer une verve qui n’ pas son pareil avec un inégalable génie.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE