«

»

Mar 25 2016

Imprimer ce Article

Belle est La Vie – Delloly

1 que la Vie est belle,
Recouvrer son esprit
D’une Vie perdue d’ailes
Où l’épuisement rit
De faiblesse ébahie
Qui nuit et jour périt ;
Désespoir envahi
D’un espace incompris !

Sept mai deux mille deux
Jour où s’est oublié
Désir, Amour à deux
Sous morphine choyée
Pour guérir la souffrance
En corps meurtri d’errance.

Ô deux années traînées
D’évanescence ivre
De tout temps bienaimé
Des refrains tant aimés
D’entames de livres
Des Amours vahinées
Où matin oubliait
Les veilles maquillées.

Douceur de ce You
M’enivre I love You

Notre Vie s’est enfuie
Me souviens de Laura
De Vous, ma belle amie ;
Deux ans, Vous ai perdue ;
Effacée, Votre Aura
En songe suspendu.

Ô j’avoue que pensée
Jamais ne s’est troublée
De votre absence née
De ce jour insensé
Où mémoire sablée
Fut belle amie damnée
De souvenirs osés
D’une fin imposée.

.

liberte0

7 me suis éveillé
Ne savais où était
Ce doux parfum d’été
Qui naguère veillait
Mes yeux fous de ce YOU
Qui se bruissait en Vous !

D’un jamais éperdu
De mots, quoique perdus !

Ô Vous ai égarée
En limbes séparées,
Ayant perdu trames
Pour Vous rejoindre : Dame !
À Edimbourg, chez Vous
Me parfumer of You !

Ô Ne me suis rendu
Le vingt mai convenu,
L’Eurostar s’est perdu
En la mémoire nue ;
Sans doute, déception
S’entacha de questions
Jusqu’à la perdition
Telle humiliation.

Ô point ne Vous en veux
Ces deux ans inutiles
Où tout fut infertile
Même cent mille voeux
S’oubliant chaque nuit

Telle une sombre pluie.

Douceur de ce You
M’enivre I love You
D’un jamais éperdu
De mots, quoique perdus !

Ne pouvais Vous aimer
De pensée essaimée ;
L’Amour d’une Maman
D’une amie ; Toronto
D’une Vie autrement
Sauva mon Edito.

Souvent Dame morphine
Tempère la colère
Des deux années misère
Passées à ne rien faire
Au lieu de vivre l’Ere
D’une Vie séraphine.

Et le temps a glissé
Pour que la Vie soit belle
Le jour de ce réveil
Loin de la Vie passée
À séduire nouvelle
Hors de votre merveille.

.

Oli© Belle est La Vie
©(P)-28/08/06 à Laura (6) *Lon29

.

 

3+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/belle-est-la-vie-oliver-delabre/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Fattoum AbidiDellolyPhilippeX Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bravo Oli superbe poème chantant la vie
mes amitiés
Fattoum.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE