«

»

Août 27 2017

Imprimer ce Article

Barcelone ou ailleurs – Georges Roda-Gir

 

Barcelone  ou ailleurs !!!

De quoi aurions-nous peur?
De survivre, déchirés d’horreur.

Ô!! Sombre créneaux ?

La forteresse ne nous enclot pas.
Aux jours du vivre
Mon pays, ma maison est devenue cage….
En nos mains nus de sang
Sous la lune en son clair voyage
Où la mémoire fait son lit
L’abject prend plaisir
En la moisson des morts et semble s’en réjouir
Son effroi passe lent, sans bruit.
Jour aveugle de sang caillé.
En ces rues, nos chairs éparpillées
N’ont plus de corps.
Sous la bannière du soldat inconnu
Tu n’existes plus
Tu n’es qu’une ombre
Qui hante nos pensées en doutes sombres
Quelque chose nous regarde
L’éternité hagarde
Son poids nous courbe
Et nous force en l’épaisse bourbe.
Ton doigt sur  la carte
Montre, un point que tu ne vois pas
Tu dis que c’est là-bas
Que l’on rebat les cartes.   
Tu désignes le foyer de tout nos maux.

Forteresses de pierre ou de béton armé
Nos enfants meurent aux pavés de la cité.

©Georges Roda-Gir

1+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/barcelone-ou-ailleurs/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE