«

»

Fév 13 2018

Imprimer ce Article

Les Awas – Hervé Outil

Les Awas

 

Perdus dans l’océan des songes

Ils s’en vont à travers le vent.

L’ombre qui les cachait

S’en est allée.

Disparus, coupés, déboisée :

Ils errent donc à la lisière

De l’Amazone et de la civilisation,

Là où tout un chacun…

N’est plus que l’ombre de lui-même.

Désespérés, non, ils ne le sont plus.

Déprimés, non, c’est trop tard.

Calfeutrés, non, impossible.

 

Nomade, oui, plus que jamais.

Mais sans jamais l’avoir choisi.

Chaque fois qu’un arbre s’évanouit,

Ils reculent dans la pénombre,

Leur catafalque, leur tombeau, leur sépulture :

Dans le sépulcre de ce qui les a vu naître.

Mais jamais ils ne se découragent,

Nul instant, ils ne crient famine,

Car ils chassent à la lisière de l’Amazonie,

Sur le lit du long fleuve Amazone,

Dans ce qu’il reste d’abris aux animaux,

Dans le fond de leur forêt millénaire.

Sédentaires, ils se voulaient.

Chasseurs, cueilleurs, ils sont devenus :

Mais pour combien de temps encore ?

La fin est proche…

Ils sont déjà les futurs mendiants

De la transamazonienne

Qui les engloutira, bientôt, pour toujours.

Mais sans jamais l’avoir choisi.

© Hervé Outil – 12/02/2018

 

About Hervé Outil

Né à Plancoët en Bretagne le 30 décembre 1960, Hervé Outil a obtenu une maîtrise de sociologie mention anthropologie, à l’université Paris 8. D’abord postier au centre de tri de la gare Saint-Lazare pendant huit années, il devient ensuite instituteur puis professeur des écoles en Seine-Saint-Denis durant quinze ans. Il enseigne aujourd’hui et depuis dix ans, au Moule, en Guadeloupe.

Les utilisateurs qui ont aimé cet article :

  • avatar

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/awas-herve-outil/

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier pour :