«

»

Avr 26 2017

Imprimer ce Article

Différence: psychiatre inexpérimenté, malade averti – Neimad Siobud

Aux jeunes psychiatres qui veulent faire abus de leur autorité

Quand c’est vous qui prenez un traitement, savez TRES Bien, mieux que le psychiatre * les effets qu’il a, ce médicament, pris individuellement Comme simultanément avec d’autres, et que vous vous entendez dire « vous ne Deviez pas le prendre ce médicament » par la stagiaire que vous voyez votre demie-heure/3 mois, vous êtes sous pression, épuisé d’avoir à vous en passer, n’avez même pas eu le Courage de prendre votre douche, vous avez envie de lui dire :

Oui je sais très bien que vous voulez que je vive longtemps, moi je veux vivre non pas dans le luxe, mais Dignement. Oui dans ce cadre médical aux côtés autant humains qu’inhumains et administratifs, je risque si je m’emporte la camisole à plus ou moins longue échéance. Oui je le sais que je ne Devais pas le prendre ce médicament mais ne POUVAIS pas faire sans, parce que la vie ce n’est pas la TROTTEUSSE D’UNE MONTRE, qui tourne toujours au même rythme et que les évènements accélèrent ou freinent cette trotteuse que vous avez tant à cœur, pour tourner jusqu’à une espérance de vie que vous aurez définie à Ma place… « Ma montre est à Mon poignet, votre montre est à Votre poignet, vous n’en hériterez pas à mon décès ». Si l’homme est censé être un être social, il est fait d’individus qui ont leur vie, leur identité, leur rythme, si vous vous trottez, moi je rampe avec encore plus de volonté jusqu’à mon objectif : VIVRE ! ET VIVRE DIGNEMENT !!»

Neimad Siobud

*Cela peut surprendre, pourtant c’est vous qui le prenez ce médicament et Vivez ses effets depuis 33ans x365jours

PS : ce demi-comprimé que je réclame depuis deux ans, il passe Seulement d’un si-besoin à un officiel au bout de deux ans. Trouvez-vous cela digne d’un médecin qui roule en six chevaux … dès votre age. N’est-ce pas grâce un peu à nous que vous les avez ces deux chevaux excédentaires, contre un demi comprimé par jour : je me sens lésé.

0

Né le vendredi 13 décembre 1963 dans une petite ville de Mayenne, région de poésie sans prétention, Damien Dubois (nom de plume Neimad SIOBUD) a voulu rédiger un livre à l’image de sa région natale, douce et sans angoisse, mûrie comme les gens authentiques de ce département. L’adoption d’une jeune chatte à l’histoire singulière en donnera le ton et la musique.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/aux-jeunes-psychiatres-qui-veulent-faire-abus-de-leur-autorite/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
Plume de Poète Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Plume de Poète
Administrateur

Bonjour Neimad et merci pour ce partage de votre texte.
Malgré tout l’intérêt que vous avez pu développer pour écrire ce récit il ne semble pas appartenir au domaine poétique.
Je vous remercie de bien vouloir l’adapter en fonction du thème et de l’inscrire dans la bonne catégorie sur le site.
Je reste à votre écoute.
Bien à vous,
Alain

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE