«

»

Jan 09 2017

Imprimer ce Article

Autrives et alcôves – BloodOfLife Sergio

 

Je froisse dans mes mains, l’avenir qui dérive,

D’une effigie absolue, j’aime sa beauté !

L’étincelle d’un soleil stridule à l’autrive,

Ton regard vert soulignera sa primauté.

 

Des quais âgés, calage horaire de l’amour

Assoupit sur un lit, je saisis le silence,

Ce hurlement silencieux et strident du jour,

Et plus loin ! oui ! la foule se tait dans l’errance.

 

Des parfums attristés aux plaisirs accablés,

Je te conforterai aux portes de l’espoir,

L’amour si précieux, d’une romance rêvée,

 

Au plus profond de notre âme, je brûlerai

Et j’embraserai notre alcôve jusqu’au soir,

Et notre amour sera l’ardeur de nos étés.

©Hubert-Tadéo Félizé

0

Recueils :
2012 - Traces d'émoi
2013 - Le verger des larmes
2013 - Le labyrinthe des âmes
2014 - Divine face obscure de la lune
2014- Les coeurs immergés
2015 - Passeur d'émotions

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/autrives-et-alcoves-hubert-tadeo-felize/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE