Serge Campagna

Détails de l'auteur

Nom : Serge Campagna
Date d'enregistrement : 3 novembre 2018

Biographie

Je suis arrivé en 1955 en Dauphiné et l'ennui de l'enfance m'a vite poussé vers les mots et leurs majestueuses farandoles. J'eus très tôt la chance et le bonheur de croiser la route de maîtres qui me firent voyager sur les phrases de Musset, d'Apollinaire, de Baudelaire, de Cendrars... Ma propension au sourire m'ouvrit plus tard les grâces de Bobby Lapointe, de Cavanna, de Desproges... Puis, il y eut Guillevic, Max Jacob et l'immense Francis Ponge... En parallèle, s'immiscèrent Giono, Ramuz, Gougaud... Depuis, mes textes recherchent le flot serein du voyage, les cataractes de la révolte ou les rives ombragées de l'harmonie.

Billets récents

  1. A vous qui ne m’avez guère épargné ! – Serge Campagna — 11 mai 2019
  2. Départ – Serge Campagna — 10 mai 2019
  3. 7 janvier 2015 – Serge Campagna — 7 janvier 2019
  4. Il a neigé – Serge Campagna — 5 janvier 2019
  5. Disparition – Serge Campagna — 4 janvier 2019

Posts les plus commentés

  1. Départ – Serge Campagna — (8 commentaires)
  2. Nuits garance Serge Campagna — (8 commentaires)
  3. Après la fête – Serge Campagna — (8 commentaires)
  4. Au marché de Noël – Serge Campagna — (8 commentaires)
  5. Vivre – Serge Campagna — (7 commentaires)

Articles de cet auteur

Mai 11 2019

A vous qui ne m’avez guère épargné ! – Serge Campagna

ou Stance à mon banquier et à ma banquière ! (He deal !) Bon et belle androgyne au sexe volatile selon les jours vous me séduites dès le premier regard   Dès lors j’allais en confiance sur le flot de vos syllabes au parfum de noisette qui ne cachaient pourtant pas leur intérêt pour mon matelas …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-vous-qui-ne-mavez-guere-epargne-serge-campagna/

Mai 10 2019

Départ – Serge Campagna

Ce soir je suis de silence de plaintes muettes sur la page blême de l’absence . Mon âme s’évade lentement sur les voies embrumées de vos tortueuses mémoires Sourcillerez-vous au souffle solitaire de son passage   Serge Campagna J’aime ce Texte ! 4+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/depart-serge-campagna/

Jan 07 2019

7 janvier 2015 – Serge Campagna

Pour qui sont ces serpents qui sifflent vers nos têtes ? Pour un dessin dont le seul dessein était de faire sourire En ce mois de janvier les mages ont apporté la mire la mort le sang   ©Serge Campagna J’aime ce Texte ! 5+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/7-janvier-2015-serge-campagna/

Jan 05 2019

Il a neigé – Serge Campagna

Marée humaine muette absente enfin intelligente figée dans la toile labyrinthique d’une araignée lascive et intemporelle   Pas même un chrysanthème hirsute qui fendille l’épaisse couche de regrets éternels linceul opaque immaculé des mémoires ensevelies   Morts melbas ! ce matin c’est Chantilly pour tout le monde !   Tandis que l’hiver oscille ondule voyage au-delà des …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/il-a-neige-serge-campagna/

Jan 04 2019

Disparition – Serge Campagna

  L’habitude est l’instrument de la banalité.  Un itinéraire tracé sur des certitudes inébranlables. L’œil qui se pose au lever sur la table de la cuisine. L’interrupteur pressé machinalement. Le placard à main gauche. La cafetière à main droite. Le filtre qui se remplit. L’eau qui s’écoule au rythme du matin qui s’en va. Le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/disparition-serge-campagna/

Déc 30 2018

Nuit en mer – Serge Campagna

La nuit ondule de bleus marines rois à outremers caresse la carène se glisse sous l’étrave s’échappe loin du regard   Souvenirs lascifs évasion ténue poussent l’horizon au-delà de sa ligne de dilution parfaite des éléments indistincts   Au loin un fanal brillant vertical envoie ses signaux réguliers impassibles hors du temps hors du monde …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/nuit-en-mer-serge-campagna/

Déc 28 2018

Après la fête – Serge Campagna

Dans le silence du matin froid impassible son traîneau glisse sur la moquette harassée   A son passage papiers cadeaux déchiquetés rubans ciselés sont avalés sans cligner   Absorbées aussi sur le tapis abandonnées par leur écorce les aiguilles du sapin   Sa reine avachie dans un fauteuil de vieux velours vert-espérance lasse hisse sa …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/apres-la-fete-serge-campagna/

Déc 15 2018

Brisures – Serge Campagna

(à Zao Wou-Ki)   Par manque de mots peut-être, par trop de maux aussi, un matin l’intense activité humaine déborde de sa toile.   Hors cadre, le paysage expulse ses idées noires puis les exsude.   Alors, des esprits se brouillent, des regards s’embrouillent, des intuitions se fêlent, des certitudes se fendent.   L’intellectualisation des …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/brisures-serge-campagna/

Déc 14 2018

Au marché de Noël – Serge Campagna

Sur les bords du Rien une baudruche pleine de haine pulvérise son désert intellectuel sur le sucre d’orge bariolé qu’un enfant amusé porte à ses lèvres   Au-dessous du Rien un dieu obscur se prend son pléonasme dans un tapis tissé de sourates incomprises   Loin du Rien un cul-de-basse fosse héberge pour rien un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-marche-de-noel-serge-campagna/

Déc 12 2018

Exploration – Serge Campagna

« Circonspection », voilà le maître mot. Progresser sans perdre un instant vers une demande vague comme une âme en cavale matinale. Car l’injonction ne souffre pas l’attente. Tenter la vue. Elle ne discerne qu’un fatras de formes toutes plus incongrues les unes que les autres, toutes plus sombres au fur et à mesure que le regard …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/exploration-serge-campagna/

Déc 09 2018

Vertige – Serge Campagna

En son for intérieur si faible à la minute il pense fermement que son père exagère Par respect il n’ose pas un son Surtout que là-haut sa mère sifflote son couplet Mais vas-y ! Tu ne crains rien ! Vas-y ! » Vas-y ! Vas-y ! Elle en a de bonnes ! Il lance un œil vers le sol et soudain ses …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vertige-serge-campagna/

Déc 08 2018

Vivre – Serge Campagna

Astres rutilants posés sur l’immense toile du soir scintillent à dessein sur le baldaquin de la nuit.   Un drap sous l’épaule d’Orion libère les tourments de la rouge Bételgeuse est-elle phalanges ? est-elle clavicule ?   Est-elle la main de la Médiane ? est-elle la main de Cendrars ? Elle est un point c’est tout.   Elle est …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vivre-serge-campagna/

Déc 07 2018

Et le poème naîtra – Serge Campagna

De clandestines images Claudiquent lentes dans la nuit Elles explosent en consonnes Et soufflent d’amples voyelles . Calme l’oreille les épie Les balance les cadence De ses cordes les murmure Des doigts rythme leurs arpèges . Langue nez palais susurrent Dissèquent les résonnances Organisent le doux phrasé Qui ondule puis s’anime . Main s’agite phalanges …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/et-le-poeme-naitrav-serge-campagna/

Déc 05 2018

En marge – Serge Campagna

Ne pas être professeur et écrire dans la marge. Dans ce cas précis un message à l’encre noire se retrouve dans le rouge.   Je l’appris très jeune.   Un jour que je m’étais égaré dans le paysage désert d’un album à colorier, je me trouvai face à mon premier choix crucial : de quelle main …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/en-marge-serge-campagna/

Déc 02 2018

Sculptures aux quatre vents – Serge Campagna

A Vatilieu, sur les humbles hauteurs de Chambarand qui se soumettent à la grandiloquence du Vercors, des œuvres d’art permettent au marcheur de ponctuer sa route de pauses bienfaitrices.  Sur le sommet de la colline, des âmes libres organisent au fil du temps un chemin des « Sculptures aux Quatre Vents » qui surprend le voyageur. Mais …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sculptures-aux-quatre-vents-serge-campagna/

Déc 01 2018

Saturnales – Serge Campagna

Ciel bas cœur las s’évade s’égare là-bas sur la toile opaque où pleure l’horizon absent   Ce halo matelot qui vacille dans la nuit c’est ton Aldebaran ton Altaïr ton Saturne évanoui dans les limbes de l’aurore   Le regard hagard du phare éveille vers minuit le Samain le bon père Nicolas le bonhomme Cola …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/saturnales-serge-campagna/

Nov 30 2018

Bourlinguer – Serge Campagna

(à Blaise Cendrars) Un train ivre trimballe de tristes malandrins tous en route pour l’ailleurs. Il traîne des rêves électriques sur les rives torses du départ sans retour. Sur les rails sapés par les passages éraillés de bolides avides d’aventure, se reflètent les mille splendeurs des aurores de là-bas où se tient la fortune. A …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/bourlinguer-serge-campagna/

Nov 29 2018

Lorsque l’âme s’anime – Serge Campagna

  Avez-vous vu les nuances s’évader de l’œuvre, musarder puis parader dans l’oeil satisfait de Zao Wou-Ki ? J’ai  vu l’esprit de May s’oranger, arcanes et vertiges abandonnés rire puis exploser, polychromes et exquis.   Avez-vous vu la lueur de l’instant pointer une simple syllabe rose sur l’œil vif et guilleret de Guillevic ? J’ai vu perler …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lorsque-lame-sanime-serge-campagna/

Nov 27 2018

Errances Serge Campagna

J’étais en mer Depuis des jours Seul perdu sur la verte indolence des vagues je cherchais en vain le regard de la sirène Celle qui avait envoûté mes nuits Celle qui avait éclairé l’aurore Dans la lente ondulation des vagues L’harmonie de ses vocalises tapissait encore le pavillon d’une douce constellation de voyelles Etranges Capitonnées …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/errances-serge-campagna/

Nov 26 2018

Nuits garance Serge Campagna

Mes noires nuits sont rouges De la braise des mots Vifs à l’âtre de pierre   Elles dansent dans le ciel clair Des passions éternelles Offertes au désir de naître   Le feu havre des solitaires Des démons et des artistes Sourit à mon horloge absente   L’aurore vaporeuse et menteuse Sous son voile violet …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/nuit-garance-serge-campagna/

Articles plus anciens «

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE