Kévin Casimir

Détails de l'auteur

Nom : Kévin Casimir
Date d'enregistrement : 2 août 2018

Billets récents

  1. Mémoire effacée – Kévin Casimir — 7 novembre 2018
  2. Poème disparu – Kévin Casimir — 14 août 2018
  3. Poème disparu – Kévin Casimir — 13 août 2018
  4. Ma chère et tendre – Kévin Casimir — 10 août 2018
  5. La montagne épuisée – Kévin Casimir — 9 août 2018

Posts les plus commentés

  1. Poème disparu – Kévin Casimir — (8 commentaires)
  2. A toutes les femmes – Kévin Casimir — (6 commentaires)
  3. la plume et le crayon Kévin Casimir — (4 commentaires)
  4. La montagne épuisée – Kévin Casimir — (4 commentaires)
  5. Poème disparu – Kévin Casimir — (2 commentaires)

Articles de cet auteur

Nov 07 2018

Mémoire effacée – Kévin Casimir

Les souvenirs s’egrainent dans le sablier du temps, qui es tu ? Les premiers seront les derniers, les derniers sont déjà partis. Le regard délavé par les larmes se vide de sa vie, Et l’âme ère dans un désert silencieux de solitude, perdu. Les messages sur le sable s’effacent sous la mer. Les feuilles tombent …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/memoire-effacee-kevin-casimir/

Août 14 2018

Poème disparu – Kévin Casimir

  Légère comme l’air, la plume d’oie enfin libérée S’envole loin de l’emprise d’un vil oreiller. Au dehors, un vieux chat roux baroude et rôde Alors que sous les cris des vents les roches s’érodent. Disparues dans les méandres du temps qui passe, Égarées dans un vaste désert sentimental, Périssant tel l’oiseau dans sa cage …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/poeme-disparu-kevin-casimir-2/

Août 13 2018

Poème disparu – Kévin Casimir

Légère comme l’air, la plume enfin libérée S’envole loin de l’emprise d’un vil oreiller. Au dehors, un vieux chat roux baroude et rôde Alors que sous les cris des vents les roches s’érodent. Disparues dans les méandres du temps qui passe, Égarées dans un vaste désert sentimental, Périssant tel l’oiseau dans sa cage de métal, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/poeme-disparu-kevin-casimir/

Août 10 2018

Ma chère et tendre – Kévin Casimir

je me sens en vie de te sentir près de moi. Ô, fleur d’amour, que cueillent mes doigts incertains, A l’heure éphémère où naît la rosé du matin, Aimes-tu cette tendresse qui cherche ton émoi ?   Laisse en ton sein, pénétrer ces doux mots En toi, qu’ils se répandent sans aucun heurt, Puisses-tu ressentir, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ma-chere-et-tendre-kevin-casimir/

Août 09 2018

La montagne épuisée – Kévin Casimir

Je te croyais forte et bien plantée A l’abri des hurlements des vents déchénés accusant les intempéries sans bouger, Pourquoi les as tu laissés t’éroder?   Toi qui étais si grande par le passé, et sur qui on pouvait toujours se reposer, Pourquoi as tu laissé le temps te désagréger?   Toi en qui je …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-montagne-epuisee-kevin-casimir/

Août 08 2018

A toutes les femmes – Kévin Casimir

Certains séduisent avec un sourire ou des fleurs, Mais moi c’est avec ma plume que je touche leur coeurs.  Les poèmes ne décrivent pas la femme, Car la femme serait en elle même tout un poème. Elle serait un mot que je coucherais sur le papier.  De ma plume d’oie, lentement je l’allongerais.  Je roulerais …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-toutes-les-femmes-kevin-casimir/

Août 03 2018

la plume et le crayon Kévin Casimir

La plume et le crayon de bois  Sont les seules choses que je maîtrise  Quand je les prends entre mes doigts  Je suis sous leur emprise.  Grace à eux seuls j’ai le pouvoir  Par de jolis mots ou des croquis  Autour de moi de faire voir  Ce qui est ma joie ou ma mélancolie.  Mots …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-plume-et-le-crayon-kevin-casimir/

Août 02 2018

mon écrit vain – Kévin Casimir

Ô mirage, Ô des espoirs Adieu, immonde ruelle! Je te quitte pour une avenue plus belle. Mon écrit vain à l’écho trébuchant, Recouvre de son encre tes murs grisonnants.   Sur tes briques se sont écorchés mes poings , Et mes pas traînant ont usé tes pavés M’entraînent dans tes sombres recoins Où dans la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mon-ecrit-vain-kevin-casimir/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE