Pierre Deschênes

Détails de l'auteur

Nom : Pierre Deschênes
Date d'enregistrement : 9 octobre 2016

Biographie

J'habite à Montréal, Québec, Canada. J'ai eu plusieurs vies professionnelles, la plus importante comme graphiste, à mon compte puis pour une société. Il m'a aussi été donné de faire office de transcripteur, de rédacteur et de traducteur. Lors d'une parenthèse de quelques années, j'ai pu m'initier à la composition, à l'écriture, à l'enregistrement et au mixage de chansons et de pièces instrumentales. Je travaille actuellement comme sous-titreur (ou rédacteur de sous-titres), pour malentendants, pour la télévision. Et je suis aussi un adepte passionné de lettres et autres mots à mes heures.

Billets récents

  1. Ange déchu – Pierre Deschênes — 14 juillet 2017
  2. Les chants de la mère de Pierre Deschênes — 3 novembre 2016
  3. La fin de loup – Pierre Deschênes — 28 octobre 2016
  4. Miroirs (4) Le crépuscule des morts, Pierre Deschênes — 27 octobre 2016
  5. Débridements – Pierre Deschênes — 23 octobre 2016

Posts les plus commentés

  1. Miroirs (4) Le crépuscule des morts, Pierre Deschênes — (2 commentaires)
  2. La fin de loup – Pierre Deschênes — (2 commentaires)
  3. Les amours humaines – Pierre Deschênes — (1 commentaire)

Articles de cet auteur

Juil 14 2017

Ange déchu – Pierre Deschênes

je cherche en vain mon amour absent que me rappelle lancinante la froide plainte des larmes de pluie de semaines qui passent en nouvelles qui languissent j’interroge l’infini qui nous sépare à jamais susurre une voix sombre pour un temps murmure l’espoir je sais je n’aurai pas été disais-tu celui que tu cherchais je t’aimais …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ange-dechu-pierre-deschenes/

Nov 03 2016

Les chants de la mère de Pierre Deschênes

      Il n’oubliera jamais la première fois qu’il avait vu le reflet de son visage pâle dansant sur les ronds dans l’eau glauque de l’étang. Le bijou qu’elle venait d’y lancer discrètement semblait en avoir réveillé les âmes dormantes.      Elle n’oubliera jamais le choc de leur première rencontre. L’homme assis sur l’herbe lui avait semblé irréel, elle aurait aimé le toucher pour vérifier sa consistance. “Étrange endroit, avait-elle murmuré, qui à la fois conforte et épouvante. Je …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-chants-de-la-mere-pierre-deschenes/

Oct 28 2016

La fin de loup – Pierre Deschênes

dans les laboratoires secrets de mes neurones surchauffés la bête innommable tapie dans l’ombre portée lèche en gémissant ses stigmates dans les officines désertées de mes quartiers cérébraux le loup indomptable aiguise ses incisives finement ciselées sur mes sens à fleur de peau guerrier sur la crête des vents j’ai longtemps pleuré la mort de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-fin-de-loup-pierre-deschenes/

Oct 27 2016

Miroirs (4) Le crépuscule des morts, Pierre Deschênes

un soir étrange se lève sur mon humeur alors que se penche ma tête en douleur le monde est à feu et à sang je vois j’entends je goûte la perdition violences et terreurs en ombres chinoises sur la carte tracée de mon cœur meurtri nettoyages et génocides sous machettes et scalpels cauchemars larmes souillées …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/miroirs-4-le-crepusculese-des-morts-pierre-deschenes/

Oct 23 2016

Débridements – Pierre Deschênes

  J’appréhendais les naufrages les vols planés sur vents contraires les amerrissages les déraillements de la septième heure la déraison la confusion la souffrance l’impuissance les maux épars les mensonges révélés     *   Je voulais dépressuriser mes synapses débrider les muqueuses de ma raison me mettre au clair m’affranchir me déconceptualiser faire un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/debridements-pierre-deschenes/

Oct 23 2016

Miroirs (3) L’aube des vivants – Pierrre Deschênes

il m’est au cœur un cri dont l’écho joyeux résonne jusque dans les dernières pouponnières d’étoiles l’univers se craquèle en myriades de cristaux dont chacun m’atteint comme en dernière chance vivant je suis vivant mais comment oser croire du rien en teintes de gris du grand vide me voici multicolore et dimensionnel avec en visage …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/miroirs-3-laube-des-vivants-pierrre-deschenes/

Oct 23 2016

Miroirs (2) Le midi du rêveur – Pierrre Deschênes

à l’heure où l’astre jaune darde les fruits de ses entrailles de son plus bel élan se projeter dans l’infini écarter bras et jambes en arcs-en-ciel lâcher prise suspendre le pensé apaiser le cœur devenir son souffle transparent sentir la terre s’éloigner à jamais sa gravité se dissoudre filer à vitesse sans nom à cœur …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/miroirs-2-le-midi-du-reveur-pierrre-deschenes/

Oct 23 2016

Miroirs (1) Au matin d’un songe – Pierre Deschênes

la direction ne fait plus sens le temps se meurt avant de naître le commencement se fait attendre dois-je disparaître avant d’avoir été je n’ai d’autre ambition ni rêve que d’être et surtout d’aimer mais voilà que mon cœur à naître se ferme avant d’éclore je voudrais tout embrasser bien étreindre mais l’infini me saisit …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/miroirs-1-au-matin-dun-songe-pierre-deschenes/

Oct 23 2016

Rue des princes – Pierre Deschênes

je marche à grands pas transportés rue des princes le bleu du grand ciel en compagnon l’avoir, l’être, les gens, les choses aujourd’hui tout m’est en appartenance tout m’est en délivrance mes talons sonnent clair sur les labours de béton ma tête en relevance s’offre en prière à l’astre blanc d’hiver je marche à grands …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/rue-des-princes-pierre-deschenes/

Oct 13 2016

Là-bas, odyssée – Pierre Deschênes

il n’a pas plu sur mon nuagedepuis ce qu’il me semble une éternité plus précisément depuis que cette lumière particulièrem’a rappelé les fins d’après-midi là-bas “à l’heure dorée” comme disait mon pèretandis que je dérivais sous l’arc-en-ciel subjugué par la beauté du phénomènej’en avais oublié l’absolue irréalité de ma situation voyageur de l’autre versant déposésur …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-bas-odyssee-pierre-deschenes/

Oct 12 2016

Les Grandes – Pierre Deschênes

en ce jour où la grande déchirure défait ma vie je m’exile de mes aimés et rentre dans mes terres de solitude en ce jour où mes masques tombent où même ma chair se dénude mes âmes croisent le fer avec leurs fantômes cris et hurlements muets duels sanglants d’où n’émergent ni vainqueurs ni vaincus …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-grandes-pierre-deschenes/

Oct 10 2016

Les amours humaines – Pierre Deschênes

dans les grands champs les blés dorment dans le silence du jour doucement bercés par les vents qui apportent les nouvelles du monde bientôt les blés s’affaissent sous le poids des corps fous qui s’étendent et s’agitent ivres du bonheur de vivre et d’aimer sur les peaux d’or ruisselle la sueur du midi répandant dans …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-amours-humaines-pierre-deschenes/