Anne Cailloux

Détails de l'auteur

Nom : Anne Cailloux
Date d'enregistrement : 25 juin 2017
URL: http://[email protected]

Biographie

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse. Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire. Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne Je suis une junky des mots..

Billets récents

  1. Lettre à mon professeur – @nne Cailloux — 15 septembre 2019
  2. Ondulation séduisante [email protected] Cailloux — 7 septembre 2019
  3. Fernandel – @nne Cailloux — 5 septembre 2019
  4. SOS, terre en détresse – @nne Cailloux — 3 septembre 2019
  5. Paris s’eveille. – @nne Cailloux — 25 août 2019

Posts les plus commentés

  1. Sous la saignée de mes mots – Anne Cailloux — (33 commentaires)
  2. Aux bohèmes maudits.. – AnneCailloux — (26 commentaires)
  3. Nuit blanche – AnneCailloux — (25 commentaires)
  4. Maitre Corneille – Anne Cailloux — (20 commentaires)
  5. Confession intime -Anne Cailloux — (20 commentaires)

Articles de cet auteur

Sep 15 2019

Lettre à mon professeur – @nne Cailloux

A mon professeur .. Je vais caresser tes lettres de noblesse les rendre voluptueuses, les calligraphier de ma bouche dans un souffle divin recherchant la juste pensée les gémissements qui s’uniront à mes mots. L’algèbre de ton nom est inscrit dans mes envies la géométrie de ton corps est encrée sous mes mains. Je rédigerai …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lettre-a-mon-professeur-nne-cailloux/

Sep 07 2019

Ondulation séduisante [email protected] Cailloux

Ondulante séduction Un parfum de souvenance s’évapore hors temps une passion cachée, une valeur non déclarée, des sentiments, dont on devient parfois esclave. Un corps qui ne peut oublier ses effluves. j’ai en mémoire ses baisers reptiliens de ma peau buvant ce poison. Sous ses pupilles teintées d’ocre. les fleurs du râle se sont éveillées. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ondulation-seduisante-nne-cailloux/

Sep 05 2019

Fernandel – @nne Cailloux

Son nom était Fernandel, cela lui allait comme un gant, aussi bien physiquement que dans son comportement. C’était le prince des champs. Ancien champion du prix d’Amérique, ses médailles trônaient au dessus de l’écurie. Son cousin surnommé Tapas en bal, n’avait jamais rien gagné, d’où son surnom, c’est deux là étaient copains comme cochons. L’humour …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/fernande-nne-cailloux/

Sep 03 2019

SOS, terre en détresse – @nne Cailloux

La terre se meurt, personne ne veut se sentir coupable ni responsable. Nous avons déclaré la guerre à notre monde depuis bien longtemps, dans un égoïsme et un ego surdimensionné, qui nous poussent a des actes ignobles dont le seul but se nomme bénéfice. Le gaz de schiste empoisonne et donne le cancer. Usa, l’homme …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sos-terre-en-detresse-nne-cailloux/

Août 25 2019

Paris s’eveille. – @nne Cailloux

Dans un Paris encore endormi, quelques fantômes hors du temps rodent ; Ceux de cinq heures du mat. Paris s’éveillera éternellement à cinq heures du matin. Les frissons sont toujours là, les éboueurs ont depuis bien longtemps changé d’horaire, le Street art à envahi les murs sous le regard de Rimbaud qui s’éveille de nouveau …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/paris-seveille-nne-cailloux/

Août 24 2019

L’hypnose des sens – @nne Cailloux

L’écume des flots glisse, effleure le sable dans une caldeira couleur ambre. Devant les Dieux de l’olympe les oiseaux de mer font silence Dionysos me propose un vin blanc qui devient rosé au soleil couchant. Déviant le superflu, mes yeux suivent votre silhouette montant les cinq cents quatre vingts huit marches imposées comme un chemin …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lhypnose-des-sens-nne-cailloux/

Août 22 2019

Sur les bords des docks – Anne Cailloux

. Sur le bord des docks, à deux pas des remparts, nichait un bar : Le Glencar.Le propriétaire était surnommé, Mister Been, un pur anglais, amoureux de cette côte couleur caraïbe. Cet homme était devenu aussi Français qu’Anglais ! Comme disait le capitaine Nemo, ce n’était plus des vannes que lui lançaient les marins, mais des …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/sur-les-bords-des-docks-anne-cailloux/

Août 16 2019

Maître Loup – Anne Cailloux

La vie n’était plus ce qu’elle était, et Maître loup en faisait l’amer constat. Il était loin le temps de la fontaine, où le loup faisait peur, où les moutons tremblaient devant ce Prévôt. Son cœur tendre l’avait perdu il y a fort longtemps, avec le petit chaperon rouge qui habitait de l’autre coté de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/maitre-loup-anne-cailloux/

Août 13 2019

Éloges aux personnels soignants. AnneCailloux

Surtout ne pas décéder entre le 08 aout et le 20 aout. 21ème siècle : Nous réalisons des évènements extraordinaires, nous allons sur la lune, sur mars, nous pouvons nous parler, nous voir, alors que nous sommes à des mille les uns des autres. Un chirurgien en Amérique peut vous opérer, lui étant à UCLA …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/eloges-aux-personnels-soignants-annecailloux/

Juil 10 2019

Le Chat et le Corbeau – Anne Cailloux

Figatelli était un magnifique matou, qui résidait dans un chalet à l’orée du bois joli. La vie aurait pu être paisible, mais c’était sans compter la présence d’une souris très arrogante, qui avait élu domicile dans le salon ou dormait Figatelli. La nuit venant, la souris faisait fort cas et menait grande vie, invitant à …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-chat-et-le-corbeau-anne-cailloux/

Juil 09 2019

Ad vitam… Anne Cailloux

Certains êtres nous marquent ils sont de ceux qui nous bouleversent de ceux qui nous prouvent, que la bonté de l’âme existe. ils creusent un sillon éternel au plus profond de nous. C’était hier et demain dans ma mémoire. Son timbre de voix berce encore mes réminiscences. Elle n’est pas comme les autres, elle née …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ad-vitam-anne-cailloux/

Juil 08 2019

07 juillet 1872 la folie d’une passion – Anne Cailloux

Siècle de toutes les audaces, le monde poétique de l’art se narre de tout oser. Les poètes maudits virent le jour en se dévoilant dans des débauches de sexes, de luxures et de dépravations de tout genre, sous l’œil de la société qui n’acceptait pas ces provocateurs bohèmes, faisant bombance de toutes les fornications du …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/07-juillet-1872-la-folie-dune-passion-anne-cailloux/

Juil 06 2019

Le retour du diable – Anne Cailloux

-Ola el diablos, cómo está ? -Mince c’est la concurence qu’arrive, ça va vraiment être l’enfer. Tu as cru que je parlais espagnol? -Mais tu es comme dDeu, tu parles toutes les langues toi ! -Oui sauf la tienne. Tu veux quoi encore. -Je comprends pas ! n’importe quel Diable serait content d’avoir une âme …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-retour-du-diable-anne-cailloux/

Juin 30 2019

Concupiscences – Anne Cailloux

La tristesse arrive comme une trainée de blues, ma poésie deviens veuve dans des maux, si chair à mon cœur semblable à des larmes, qui inondent mon parchemin.   Les reliefs de la nuit s’estompent comme une lampe voilée sur des idées dénudées sur des envies intemporelles.   Il est passé comme un ouragan sans …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/concupiscences-anne-cailloux/

Juin 03 2019

Ma moralité sur Sir Fox. Anne Cailloux

Maître Renard se promenant dans bois joli, humait à tour de bras, coquelicot, bois fumé et jonquilles. Soudain, une odeur de fromage monta jusqu’aux narines ce joli rouquin. Le goupil se dirigea vers l’odeur alléchée. Soudain devant ses yeux, à dix mètres au dessus du sol, sur le toit de l’église, Maître Corbeau lissa sa …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ma-moralite-sur-sir-fox-anne-cailloux/

Juin 01 2019

la basse-cour à l’envers – Anne Cailloux

Au milieu d’une basse cour où le crottin de cheval séchait au soleil, First Lady, une poulette d’origine Anglaise, maudissait le Maître des lieux. Casanova le coq qui était partit en lune de fiel avec la canette de sud ouest. Les ont-dit s’étaient répandus comme une traînée de poules, certaines pintades disaient : loin des …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-basse-cour-a-lenvers-anne-cailloux/

Mai 28 2019

Vice et Versailles.. Anne Cailloux

Vices et Versailles Pas loin du château Parmi feuillage vert et roses fânées gourgandine se faufile discrètement relevant jupons, accompagnant petits rires coquins Sur ses yeux, désirs frivoles gambadent. Dans l’air de ce temps, Marquis il se trouve parfum vous ressemblant j’ai souvenance de ce temps là j’étais parmi roses fânées et feuillage vert persistant. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/vis-et-versailles-anne-cailloux/

Mai 26 2019

Aux Poilus et aux autres. Anne Cailloux

Au soldat Jeannot ; 268ème d’infanterie23ème compagniesecteur postal 66 12 juillet 1916 Mon Jeannot, mon cher époux j’ai enfin reçu ta lettre sur un papier de fortune, qui sent la poudre et l’humidité.Ce n’est pas que la guerre qui t’accompagne, mais les rats qui s’engouffrent dans les tranchées, dans les gamelles, où les parasites se …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/aux-poilus-et-aux-autres-anne-cailloux/

Mai 14 2019

Mon Pierrot, ad vitam. Anne Cailloux

Mon pierrot, Mon rockeur au cœur de guimauve, j‘ai croisé ta route sur un air de rock, entre deux pensées que tu n’osais poser. Je t’ai proposé de fusionner nos poèmes à quatre mains, de poser le décor, de tourner les mots en tous sens.Nous avons voyagé par nos écrits, de ci de là, sur …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mon-pierrot-ad-vitam-anne-cailloux/

Mai 11 2019

Brassens, de vous à moi – Anne Cailloux

Brassens Votre voix irritait les grenouilles de bénitiers. Timoré en public, vos chansons percutaient, dans un fond licencieux, contraste saisissant entre la timidité et l’osé, paradoxe du plus profond. Vous aviez le choix, entre une mère très pieuse et des gènes paternels anticléricaux. Ceux-ci, vous ont donné la direction à prendre, que l’on à souvent …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/brassens-de-vous-a-moi-anne-cailloux/

Articles plus anciens «

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE