Abdelkader Ferhi

Détails de l'auteur

Nom : Abdelkader Ferhi
Date d'enregistrement : 26 août 2017

Biographie

Abdelkader Ferhi est né le 30 janvier 1951 à Tipaza. Il a fait ses études primaires et moyennes dans sa ville natale, secondaires au lycée Ibnou-Rochd de Blida et supérieures à l’université d’Alger. Titulaire d’une licence en lettres françaises, il a enseigné de 1976 à 2011 au lycée Mohamed Rékaizi puis Taleb Abderrahmane de Hadjout. Il a été aussi chargé de l’encadrement des professeurs du moyen à l’Université de Formation Continue. Abdelkader Ferhi a commencé depuis 1972 à publier des poèmes dans des anthologies de prestige et à collaborer aux journaux nationaux et étrangers. Aujourd’hui retraité, il se consacre pleinement à l’écriture littéraire. L’auteur de « Soleil Totémique » est connu du public Algérien par ses poèmes publiés dans des anthologies, ses contributions à la culture et ses articles de presse.

Billets récents

  1. Les Proies des Sables ! – Abdelkader Ferhi — 6 octobre 2018
  2. Nihal « au Pays des horreurs ! » – Abdelkader Ferhi — 9 décembre 2017
  3. Offenses et châtiments – Abdelkader Ferhi — 10 octobre 2017
  4. L’aubaine – Abdelkader Ferhi — 3 octobre 2017
  5. L’amulette de Si Moh – Abdelkader Ferhi — 29 septembre 2017

Posts les plus commentés

  1. Les Proies des Sables ! – Abdelkader Ferhi — (16 commentaires)
  2. Chenoua: Massif légendaire – Abdelkader Ferhi — (6 commentaires)
  3. Nihal « au Pays des horreurs ! » – Abdelkader Ferhi — (6 commentaires)
  4. Le rêve de Narsine ! – Abdelkader Ferhi — (5 commentaires)
  5. Offenses et châtiments – Abdelkader Ferhi — (5 commentaires)

Articles de cet auteur

Oct 06 2018

Les Proies des Sables ! – Abdelkader Ferhi

     Le Silence sépulcral des Océans de sable se repaît de la chair des profanes sans guides expérimentés, Eau et boussole ! Si selon le sage chinois Lao Tseu, contemporain de Confucius, « un voyage de milles kilomètres commence toujours par un pas », les déserts de notre planète, imposent une guerre d’usure aux imprudents en quête de vie …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-proies-des-sables-abdelkader-ferhi/

Déc 09 2017

Nihal « au Pays des horreurs ! » – Abdelkader Ferhi

                              Hommage à ses parents et Nihal assassinée Nihal « au Pays des horreurs ! »       Sache, Nihal, que les gens ne ressemblent pas tous à papa et à maman. Ton papa qui te prend par la main ne te l’a sûrement pas …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/nihal-au-pays-des-horreurs-abdelkader-ferhi/

Oct 10 2017

Offenses et châtiments – Abdelkader Ferhi

La canicule de l’été suivant avait avalé l’automne et presque toute la saison de l’hiver. Cinq mois de chaleur quasi infernale ! La terre commençait à se craqueler et les bêtes domestiques se déplaçaient haletants et la langue pendante devant leur propriétaire impuissant. Les pâturages, jadis exubérantes retenus par la mémoire alimentaient les discussions entre éleveurs …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/offenses-et-chatiments/

Oct 03 2017

L’aubaine – Abdelkader Ferhi

L’aubaine Un dimanche matin d’octobre, Cheikh Amar eut l’idée de se recueillir devant les tombes de ses proches au cimetière Sidi M’Hamed Aberkane jouxtant la mer et de cueillir une brassée de doum pour la fabrication des nattes et des paniers. En cette saison d’automne, malgré les éclaircies momentanées, la mer se contorsionnait tel un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/laubaine/

Sep 29 2017

L’amulette de Si Moh – Abdelkader Ferhi

L’amulette de Si Moh Pendant la saison des vendanges, les ouvriers permanents, trimaient de l’aube au crépuscule dans les vignobles et les caves des colons. La ferme de Mr Colombel était éloignée à peine de cinq encablures des masures ouvrières. Pour s’y rendre, mon père devait traverser une forêt appelée Royaume des Diables où les …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/lamulette-de-si-moh/

Sep 24 2017

Chenoua: Massif légendaire – Abdelkader Ferhi

Chenoua: Massif légendaire Massif de Chenoua, forêts et mers s’inscrivent dans notre nature de héros imberbes en quête d’aventures depuis l’enfance. Les couleurs du ciel et de la terre tissent de multiples affinités avec l’esprit et le cœur et intensifient envers et contre tout notre soif de vivre. Du sommet du Chenoua, qui prend possession …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/chenoua-massif-legendaire/

Sep 21 2017

Déclin et Tour Eiffel – Abdelkader Ferhi

Déclin et Tour Eiffel Soudain, comme par enchantement, une force mystérieuse nous arracha à notre contrée et à la frénésie de la modernisation. Nous fûmes surpris par la réversibilité du temps. Par miracle, nous gardâmes nos réelles proportions. Les créatures terrestres et les réalisations humaines les plus impressionnantes défilèrent sous nos yeux ! Dans le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/declin-et-tour-eiffel/

Sep 14 2017

Le rêve de Narsine ! – Abdelkader Ferhi

  Narsine se rappela très bien du jour de sa scolarisation comme si cela datait d’hier. Elle portait des vêtements neufs et un sac-à-dos rose contenant un cahier, une trousse et une boite de crayons de couleur. Son père la tenait par la main pour tracer dans sa mémoire le chemin de l’école afin de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-reve-de-narsine/

Sep 05 2017

L’institutrice, Mlle Pageot – Abdelkader Ferhi

L’institutrice, Mlle Pageot Les têtes conquises de questions tenaces attendaient des réponses pratiques dépassant notre âge. Les salles de classes sentaient détergents, bois, craie et crayons de couleurs dessinant les contours et le destin de notre avenir angoissant. Elles étaient surtout marquées et illuminées par la reprise des cours avec des enseignants qui renouèrent pleins …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/linstitutrice-mlle-pageot/

Sep 02 2017

Mains en crue – Abdelkader Ferhi

Mains en crue les Matins martèlent tes Oreilles et ton Corps flaire des Soleils sur tes Mains en Crue ; cesse de reproduire des cauchemars de te rappeler l’enfance dévoyée et de torturer ton Destin par les stupéfiants et les verres de Vin ; Tu as la Terre à défricher avec tes dents à labourer …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/mains-en-crue/

Août 31 2017

La mère… – Abdelkader Ferhi

                                                                                                              …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-mere-enterree-vivante/

Août 29 2017

La distribution des prix – Abdelkader Ferhi

      Une effervescence singulière marquait la fin de chaque période scolaire. L’école primaire et l’unique collège du village s’apprêtaient à récompenser leurs meilleurs élèves. Toutes les autorités assisteraient à cette cérémonie solennelle qui aurait lieu dans l’unique salle de cinéma faisant aussi office de salle de spectacles et de conférence. Grâce à l’école, les colons …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-distribution-des-prix/

Août 28 2017

Le drame de Chenouia – Abdelkader Ferhi

      Depuis sa rupture avec l’agglomération, Chenouia devint sujet de conversation aussi bien des hommes que des femmes. Bien qu’on s’efforçât de repousser le référent de ce vocable et de le futiliser dans certaines circonstances, notamment malheureuses, il s’imposait toujours dans l’agglomération et hantait les consciences à l’instar des entités invisibles appropriant le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-drame-de-chenouia/

Août 27 2017

Le rite de la survie – Abdelkader Ferhi

  L’utérus de la plupart des terres agricoles ensemencées fécondait avec difficulté et connaissaient des avortements répétés : la sécheresse sévissait durant trois saisons d’hiver consécutives. Les terres assoiffées frustraient les habitants de récoltes de céréales, de légumes et de fruits. Même les bêtes subissaient les retombées fatales de la sécheresse.       Pris de panique, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-rite-de-la-survie/

Août 26 2017

On a détrôné Sainte-Salsa de Tipaza ! – Abdelkader Ferhi

Tipasa, qui s’étend sur une superficie de 2166 km2, nichée dans une baie à l’ouest d’Alger et à l’est de Cherchell, subit aujourd’hui de sérieux problèmes écologiques. Elle exerce aussi moins de séduction sur le visiteur qu’autrefois à cause d’un urbanisme anarchique et la restauration inappropriée du port. De prime abord, ce dernier nous introduit …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/on-a-detrone-sainte-salsa-de-tipaza/

Août 26 2017

Soleil Totémique – Abdelkader Ferhi

Préface Durant près d’un siècle et demi, l’Algérie s’est repliée sur elle-même prisonnière des limites qui lui sont imposées par la colonisation. Dans ce pays séparé du reste du monde par l’épaisseur d’un temps mort ce fut l’intrusion de l’histoire avec ce qu’elle transporte comme exigences. Des barrages ont sauté, les remparts et les grandes …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/soleil-totemique/

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE