Georges Cambon

Détails de l'auteur

Nom : Georges Cambon
Date d'enregistrement : 25 août 2018

Biographie

Ancien libraire, j'aime la poésie et la politique d'où mes choix, parfois, de textes engagés! Mes poètes préférés sont Aragon, Verlaine, Mallarmé et Valéry!

Billets récents

  1. dans le verger de mon père- G Cambon — 9 février 2020
  2. les animaux qui voulaient élire un roi – G Cambon — 8 février 2020
  3. ma plume est oiseau – Georges Cambon — 16 janvier 2020
  4. le loup galeux – Georges Cambon — 5 janvier 2020
  5. le matou et la poule – Georges Cambon — 3 décembre 2019

Posts les plus commentés

  1. le loup au gilet jaune – Georges cambon — (10 commentaires)
  2. celui qui mutile une oeuvre d’art est un barbare – Georges Cambon — (8 commentaires)
  3. le chat et le paon – Georges Cambon — (7 commentaires)
  4. la souris amoureuse – Georges cambon — (7 commentaires)
  5. quand meurent les roses – Georges Cambon — (7 commentaires)

Articles de cet auteur

Fév 09 2020

dans le verger de mon père- G Cambon

Dans le verger de mon père, il y a un pommier un pommier prospère! Un jour vient à passer un pauvre solitaire qu’ abbé avait rossé, Il tenait à sa bible plus qu’à ses souliers! C’était dans un village où vivait une veuve qui perdit courage après mille épreuves. Un matin neigeux quand blanchissent les …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/dans-le-verger-de-mon-pere-g-cambon/

Fév 08 2020

les animaux qui voulaient élire un roi – G Cambon

 LES ANIMAUX QUI VOULAIENT ÉLIRE UN ROI   Hou! Hou! discourez  amis, je rafle la mairie, dis le loup gris- gris en rejoignant la prairie! Avec moi, tous les animaux étrangers iront au pas! Bée! bée fit la brebis, ils te serviront de repas! Non, je ne vote pas pour toi, tu es trop méchant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-animaux-qui-voulaient-elire-un-roi-g-cambon/

Jan 16 2020

ma plume est oiseau – Georges Cambon

Ma plume est oiseau Qui porte sur le dos La fortune! On dit du roseau Qu’il offre cadeau A la lune! Murmures de l’eau Ou simples grelots Sans rancune! La rose est lunaire Pour une légataire Opportune! Sur un chêne blessé un cœur offensé M’étonne! Au coin d’un bois L’amour est émoi A l’automne! Dans …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ma-plume-est-oiseau-georges-cambon/

Jan 05 2020

le loup galeux – Georges Cambon

Un loup galeux promenait son infortune quand il aperçut dans la prairie, si jolie une brebis frappée de sourde mélancolie. Il s’approcha; la doucette toute opportune lui conta son malheur d’être trop crédule!   “Mes sœurs m’ont chassé sans scrupule tu bavardes trop surtout avec des inconnus méfies-toi du loup, il va te dévorer crue!” …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-loup-galeux-georges-cambon/

Déc 03 2019

le matou et la poule – Georges Cambon

Un matou  matois était sur le qui vive, une poule poussive le crut simple putois!   “Hou! Tu pues animal! L’odeur est anormale!” Si le chat craint l’eau il se trouva fort marri d’être surtout pris pour un gueux falot!   “Une poule qui picore de l’aube au crépuscule me paraît plus encore vaine que …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-matou-et-la-poule-georges-cambon/

Nov 25 2019

quand meurent les roses – Georges Cambon

    QUAND MEURENT LES ROSES    Après la tempête quand meurent les roses les mots ne sont plus dans l’ombre des choses! Qui peut croire que la beauté d’une âme n’est pas un  sanglot brisé par la flamme.   Le poète accablé se réfugie dans le silence comme un aïeul tombe dans la somnolence! Ce …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/quand-meurent-les-roses-georges-cambon/

Nov 22 2019

le poilu – Cambon

Aucunement, je me rendrai  à la guerre la fleur au fusil, comme mon grand père… Puis, j’ai dû partir sans même une chemise une image sur mon cœur, celle de ma promise! J’ai cru au curé qui m’offrait sa bénédiction Au maître d’école qui chantait la révolution! Adieu bergère, quand tu liras ma lettre je …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-poilu-cambon/

Nov 04 2019

le merle et le perroquet – Georges Cambon

Las de répéter des mots usités un perroquet se mit à réciter Claudel, un soir d’automne quand pleure l’âme monotone! Un merle qui sifflotait, sur une colonne, haut perché lui répondit plein de gaîté: “siffler est un art recherché interdit aux oiseaux dociles! Perroquet, pérorez point prenez de vous, grand soin, cachez ce jeu bien …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-merle-et-le-perroquet-georges-cambon/

Sep 26 2019

le loup et la péronnelle -Georges Cambon

Au printemps, plein d’odeurs et de bruits nouveaux, une naïve Péronnelle toute belle, folle d’imagination cherchait son chemin et criait “Au secours! Au secours!” Il y avait un loup, qui n’était pas du genre dévot “Hou! Hou! fit-il d’une voix douce, enamourée Je suis le prince charmant, je vous chéris vraiment!” “Je tourne en rond …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-loup-et-la-peronnelle-georges-cambon/

Sep 25 2019

la vipère et le poète – Georges Cambon

LA VIPÈRE ET LE POÈTE -Je souffle et souffre jusqu’au prochain soupir Car mon esprit plus que mon âme se méprend! Qui me sourit? Je semble conquise, je conspire! Cet autre moi, cette clarté obscur me surprend!- -Née de mon ivresse, tu jettes sur ma cécité l’hydre de la lune en habits de cérémonie! Solitaire, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-vipere-et-le-poete-georges-cambon/

Juin 08 2019

la mémoire et le musicien – Georges Cambon

Un soir de mai, un musicien, Les yeux clos sur son violon Jouait un air déjà ancien, La mélodie des sanglots longs! Le bonheur est un cheval pressé Que nous feignons d’avoir dressé Quand le frimas d’une saison Sur la corde est  notre poison! Ma mémoire est un vase brisé, Mais à qui donc, autre …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-memoire-et-le-musicien-georges-cambon/

Fév 25 2019

éloge de l’arbre – Georges Cambon

Sur l’avenue toute nue sous la robe hivernale Surprise oh nature, ta colère est tant légitime! Ci git un arbre, hier debout, mort sans un râle D’un crime odieux que porte une main anonyme.   Sur la terre lasse, d’un geste toujours faux Nait le sombre délit dans un temple méconnu Ce jour d’élan aux …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/eloge-de-larbre-georges-cambon/

Fév 09 2019

l’eau, le vent, le feu – Georges Cambon

Un filet  de sang sur tes lèvres, de toi praticienne Nous avons appris à être des poètes au firmament. Écoute le vent, divinité terrible, prince du tourment Qui trahit son génie pour de jeunes péripatéticiennes!   Tout se consume lentement dans ce pâle dénouement Monstre à l’orgueil brutal, je nais de ma déchéance, Mais mon …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/leau-le-vent-le-feu-georges-cambon/

Déc 29 2018

le loup au gilet jaune – Georges cambon

L’homme est un  animal parmi tous les autres, Qui sait, si le loup, peut devenir un bon apôtre? “Oh! Maître loup, que faites-vous dans ce gilet? Est-ce Carnaval aujourd’hui ou une de vos ruses?”   “Non! J’ai changé, je suis doux comme l’agnelet, Je soutiens mes nouveaux amis, je suis leur muse! Nous nous asseyons …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/le-loup-au-gilet-jaune-georges-cambon/

Déc 02 2018

celui qui mutile une oeuvre d’art est un barbare – Georges Cambon

  Il y a un chat innocent couché sur un livre. Il dort seul comme dorment les enfants heureux. Qui sait pourquoi la main rageuse d’un homme ivre A jeté le chat avec le livre d’un geste vigoureux ?   Aujourd’hui ressemble à hier, l’abîme est profond, Je relis “les fleurs du mal”, la flamme …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/celui-qui-mutile-une-oeuvre-dart-est-un-barbare-georges-cambon/

Nov 19 2018

ceux de Rollin – Georges Cambon

Te souviens- tu de ces jeunes gens du lycée Rollin? Quand la porte s’est ouverte à l’aube d’une aventure Ils  ont cru faire chuter   le malheur et l’imposture Dans cette lutte muette jamais ils ne se sont plaints!   ils  étaient sous le joug allemand et vivaient orphelins Sur  les murs ils écrivaient des mots, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ceux-de-rollin-georges-cambon/

Nov 15 2018

les amours de Verlaine – Georges Cambon

  J’étais un adolescent qui cherchait son soleil! J’avais le temps d’étudier, une rose à vendre, Un peu de miel sur la peau encore tendre, Des baisers volés dans l’espérance d’un éveil.     Nos vingt ans sont une saison au sort impuni. Verlaine boit son absinthe, il pleure sa bohème, Il m’offre la tendresse, je …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/les-amours-de-verlaine-georges-cambon/

Nov 13 2018

nouvelle taxe – Georges Cambon

Monseigneur, nous pourrions ajouter une taxe nouvelle! Ne crois-tu pas, Saint Jean, que ce soit celle de trop? Nous avons tout taxé, l’eau, l’air, les maigres, les gros Nos sujets ont bonne mémoire, ils ne sont  pas sans cervelle!   Vous pouvez  taxer les gueux qui ne paient pas la gabelle Ou ceux qui vont …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/nouvelle-taxe-georges-cambon/

Nov 07 2018

la souris amoureuse – Georges cambon

Un chat amoureux d’une souris Vivait serein  dans une boulangerie. Quand apparût vêtu comme Lenôtre Un pâtissier obèse et pas très propre!   Ah! le goujat, où se cache cet obstiné, Qui compte fleurette à sa dulcinée! Crois tu gredin  que je te nourrisse Pour folichonner  toute la journée!   Retrouve tes esprits, tous tes …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/la-souris-amoureuse-georges-cambon/

Nov 04 2018

j’ai cueilli ma misère – Georges Cambon

Sonnet               J’AI  CUEILLI MA MISÈRE J’ai cueilli ma misère comme un sanglot dormant! Quand vogue sous le vent l’ombre de deux amants Le temps se recroqueville sur l’échelle des mots Comme un serpent soupire dans un profond repos!   C’est alors  dans une autre prison que fugue le rêve D’amours naissants sous le voile …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/jai-cueilli-ma-misere-georges-cambon/

Articles plus anciens «