«

»

Déc 14 2018

Imprimer ce Article

Au marché de Noël – Serge Campagna

Sur les bords du Rien

une baudruche pleine de haine

pulvérise son désert intellectuel

sur le sucre d’orge bariolé

qu’un enfant amusé

porte à ses lèvres

 

Au-dessous du Rien

un dieu obscur

se prend son pléonasme

dans un tapis tissé

de sourates incomprises

 

Loin du Rien

un cul-de-basse fosse

héberge pour rien

un répétiteur lubrique

 

A longueur de temps

il martèle des versets approximatifs

à des cerveaux de Panurge

 

Ils ânonnent ne comprennent rien

Puis s’essaiment aux rivages infidèles

 

Sur les bords du Rien un moins que rien a tiré sur la foule…

 

©Serge Camapgna

 

 

3+

Je suis arrivé en 1955 en Dauphiné et l'ennui de l'enfance m'a vite poussé vers les mots et leurs majestueuses farandoles.
J'eus très tôt la chance et le bonheur de croiser la route de maîtres qui me firent voyager sur les phrases de Musset, d'Apollinaire, de Baudelaire, de Cendrars...
Ma propension au sourire m'ouvrit plus tard les grâces de Bobby Lapointe, de Cavanna, de Desproges...
Puis, il y eut Guillevic, Max Jacob et l'immense Francis Ponge... En parallèle, s'immiscèrent Giono, Ramuz, Gougaud...
Depuis, mes textes recherchent le flot serein du voyage, les cataractes de la révolte ou les rives ombragées de l'harmonie.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-marche-de-noel-serge-campagna/

8
Poster un Commentaire

avatar
5 Sujets de commentaires
3 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
Simone GibertAnne CaillouxBéatrice MontagnacSerge CampagnaChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Simone Gibert
Membre
Simone Gibert

Merci Serge pour votre texte, qui n’est pas rien !

0
Anne Cailloux
Membre

Vous avez tout dis ,et rien, ce qui les représentent bien.. Pas plus
Il fallait..
Merci à vous Serge
Anne

0
Béatrice Montagnac
Membre

un rien et tout est dit j’adore

0
Christian Satgé
Membre

Ce “rien” dit tout. Bravo et merci Serge pour ce coup ed salutaire et saine colère…

0