«

»

Avr 28 2019

Imprimer ce Article

…Au loin de la Nuit – Delloly

.

Au loin de la nuit au caché du froid
auprès d’un feu crépitant le silence
je Vous attends ignorant le présence
des formes élancées de ce bois étroit
comme fuyant ce soupir d’autrefois

Que faites-vous au loin de ce silence
vaguant les quelques flammes vaporeuses
glissant des mots gris de l’incohérence
de la solitude osant l’indécence
d’une souvenance de vies heureuses

A quelques mètres du feu le noir sombre
ignorant ses ombres de l’apparence
regagnant de l’espace d’une pénombre ;
..dois m’assurer du feu de sa prestance
et vaincre la nuit de l’évanescence

Au loin de la nuit d’un vent incertain
les braises  paraissent Ô.. s’épuiser
heures endormies ivrant le matin
de mots transis de froid dès le lever
d’un sommeil traînant à se délivrer

Que faites-vous au loin de la présence
le feu s’éteint dormant sous crépuscule
donnant son âme au soleil de naissance
me suis endormi soupirant l’ivrance
d’un rêve de Vous de sa particule

.

 ©Au loin de la Nuit
© (P)-13/04/19 … Muse S. (10)

.

7+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-loin-de-la-nuit-delloly/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
DellolyOasisArt9ChanTal-C Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
OasisArt9
Membre
OasisArt9

Oh oh… je tentais de me réchauffer aupres de votre feu
Me rappelle de ces feux canadiens avec mon père dans le froid
J etais toujours blottie en ses bras de la peur des ombres
Merci pour m avoir rappelé cet épisode doucereux
Julie

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

La nuit, l’hiver, auprès d’un feu crépitant,
dans la pénombre, on se laisse aller à penser, à rêver…
Et l’on est emporté..
Merci Oli pour ce très beau et doux poème.
Bise

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE