«

»

Sep 06 2017

Imprimer ce Article

Au jour qui se lève …. – Jeanine Chatelain

 

 

Au jour qui se lève .

 

L’automne a mis ses couleurs rougeâtres et orangées dans les feuilles ,
Et des cheveux blancs dans ma chevelure ,
Le temps passe , et la rivière avance vers son embouchure ,
Dans les tentures de velours vermeilles de l’automne ,

L’Aurore a enlevé les voiles de la nuit,
Pour mettre de la lumière dans le jardin de nos vies ,
Qu’importe hier et toutes les impostures,
C’est soleil aujourd’hui , au ciel de mon silence ,

Et je m’agenouille , Nature , je suis ta révérence ,
Devant ce spectacle grandiose , ma joie explose ,
Et j’oublie mes blessures et les êtres moroses ,
 Aux tambours de mon coeur , dans la nature qui danse .

Juste moi ce matin, dans ma Tour de l’Imprenable,
Je suis ce jour qui se lève et je suis Espérance,
Divine solitude, dans ce silence impalpable ,
Le soleil est mon Dieu , et sa lumière est immense ,

Quel est ce Dieu qui a chargé d’Or les pommes du Verger,
Ô Soleil, je connais ton secret ,
Et le réveil du jour, et tes rayons de miel ,
Quand tu embrases le ciel, du rouge de mon été .

 

Jeanine Chatelain le 6 septembre 2017

 

0

Je suis née en 1947 en Picardie, à l’époque du baby boom , dans un petit village des Hauts de France, dans ma Picardie natale, au pays des Cathédrales, et j’aime le vert des champs de Thiérache , la forêt, et j’aime aussi le cordon de dunes et les falaises qui bordent la mer , les bancs de sable de la Baie de Somme et les Falaises , dualité entre la grandeur et la fragilité de l’être , j’aime la vie, et la simplicité des gens de coeur qui arrivent à me surprendre dans une époque qui a perdu de ses valeurs; La poésie est venue à moi en allant sur le site de l’Abbaye de Vauclair, au milieu d’une forêt domaniale près du Chemin des Dames, où le vent de l’histoire a laissé ses traces . J ‘aime la vie, ma famille, et mes amis et ce que j’aime le plus chez l’homme, c’est sa sincérité et la tolérance ; Je suis native de Monceau les Leups, dans l’aisne, où j’ai vécu une enfance heureuse avec mes amis polonais , qui ont aussi traversé des guerres . Je remercie Alain Bonati de ce site, où règne une grande convivialité et le respect de l’autre.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-jour-qui-se-leve-jeanine-chatelain/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE