«

»

Jan 19 2018

Imprimer ce Article

…au Bord de l’Ivresse – Delloly

...Au bord de l’ivresse….

 

 

 

 Courant, sautillant, évitant “trébuche”, racines

sous les remparts chauds tout en ruine de Brosse
je tente avec peine et délire  Ô de Vous suivre
bon an mal an d’un fou désir de Vous embrasser
près de la Tour Romaine où tant d’âmes le firent

Que de vieilles pierres taillées jonchant au sol

marquées d’un Passé aux riches heures berrichonnes
oubliées deci delà au fil du Temps dit “moderne”
contournées d’un “évité” à les bousculer de leur choix
juste pour Vous rejoindre et Vous aimer si fort

Courant, sautillant sur la pente abrupte, sous un soleil

Vous retournant parfois d’un sourire fleurissant
me contant quelques mots déhanchés sous le vent
j’ose tel un cabri à poursuivre ce parfum de balade
menant au trésor que seules vos lèvres connaissent

Que m’avez-vous donné comme douce boisson

juste avant l’escapade au Comté de Brosse ?
bel élixir je l’imagine Ô parfumé de Vous ;
Ô.. il me plait tant de l’avoir accepté ce poison ;
inondé du plaisir de vos lèvres : je suis tombé

Courant, sautillant, m’attendant adossée au vieux mur

gardien des légendes romaines et berrichonnes
j’avance fragile de mes pas attiré du Trésor
tremblotant de son regard d’un miroir nitescent
et de ses lèvres frémissant un voyage papillé

Que faites-Vous en ces bras de vos mains embrassées

comme l’impression d’être un mur sensuel caressé ;
Que fais-Je là à Vous goûter rosée d’une liqueur
comme l’impression d’une ivresse délicatement savourée ;
voyez ! les Seigneurs du Donjon n’osent troubler la romance

 

Oli ©… au bord de l’ivresse
© (P)-19/09/– Ccy (10)

 ...Je Vous aime conquis…

 

 

 

6+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-bord-de-livresse-delloly/

7
Poster un Commentaire

avatar
3 Sujets de commentaires
4 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
4 Commentaires des Auteurs
DellolyAnne CaillouxChanTal-CFattoum Abidi Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Bien bel écrit sous un passé que nous offrent ces pierres que l’on oublie pas
Lamour est encore là.. Magnifique
Anne

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Dans un décor magique, magnifique poème tendre
et plein d’amour, de beauté…
Merci Oli
Bise

Chantal

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bravo Oli magnifique poème, excellente journée
Mes amitiés
Fattoum.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE