«

»

Avr 22 2018

Imprimer ce Article

Au banc abandonné – Christian Satgé

         

Sur une plage nue,
Offert aux inconnus,
Je défie le monde. Mieux, fier et fou, j’affronte
Cet horizon désert
Où naît le vent disert
Qui soulève l’onde à la fronde toujours prompte.

Si le sel m’a rongé
Et l’écume aspergé,
Je reste à l’amarre, battu par les bourrasques
Qui me laissent si seul,
La brume pour linceul,
Face à cette mare et à ses frasques fantasques.

Mais je reste de bois
Quand l’Homme est aux abois
Voit dans les coups de lames, les nœuds des nuages
Ou le cri des oiseaux,
Quelque doloroso,
L’augure du drame, l’annonce d’un naufrage.

Pont entre terre et mer,
Sable âpre et ciel amer,
J’ai un pied dans la trombe et goûte au jus d’orage
Plus souvent qu’à mon tour
Sans craindre le retour
Des heures sombres où l’eau est à tous les étiages…

 

© Christian Satgé – mars 2012

8+

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/au-banc-abandonne-christian-satge/

10
Poster un Commentaire

avatar
5 Sujets de commentaires
5 Réponses de commentaires
2 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
6 Commentaires des Auteurs
Philippe XAnnie VitiFattoum AbidiMélissa-May AprilChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Philippe X
Membre

Ce siégé qui a en n’en point douter, fut trône ou saint siège ne devrait pas finir au ban de l’empire des sens. Ne serait-ce en souvenirs des amoureux qui se bécotèrent sur ce dernier

Annie Viti
Membre
Annie Viti

très joli texte Christian ! pour ce banc inondé de souvenirs , face a l ‘immensité qui lui donnera l ‘érosion de sa vieillesse en bois ! cordialement ! annie viti

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bravo Christian très beau et captivant partage merci
Douce nuit
Mes amitiés
Fattoum.

Mélissa-May April
Invité

Un banc figé dans le sol et pourtant nous fait voyagé au plus loin de l’horizon, comme le témoin d’une vie qui passe devant lui. La beauté est dans la simplicité.
Merci pour ce texte Christian Satgé.

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Quelle belle idée de faire “vivre” ce banc, restant stoïque contre vents et marées…
Ces sentiments et sensations sont sans aucun doute ceux qu’il pourrait nous conter
si….
Merci Christian pour ce moment
Amitiés

Chantal

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE