«

»

Nov 25 2018

Imprimer ce Article

Arpèges anachorètiques – Serge Campagna

Mes mots

Papiers de soie discrets

A peine déposés sur le temps qui s’efface

Modèlent

Malgré le vieux manteau

Que la peur de l’hiver tricote chaque soir

Mes aubes d’aventure

Que le vent d’avenir transporte à bout de souffle

 

Leurs mots

Enveloppes sordides

Doctement cachetées par l’occulte savoir

Mutilent

D’un cri du vocable

A l’échafaud du ton qui se gonfle et s’abat

Les racines d’espoir

Que l’écorce linguale emprisonne et torture

 

Mes phrases

Echeveaux solitaires

Au rouet chimérique de  mon utopie

Séparent

Malgré le quotidien

Les sourires médiatiques et le carcan moral

Les fibres d’anarchie

Que l’amour retrouvé tissera de son chant

 

Leurs phrases

Absurdes carapaces

Au séculaire dessein des avenirs abscons

Enserrent

De guillemets d’acier

Parenthèses rigides aux discours des notables

Les mailles du pouvoir

Que le profit fielleux enrobe de mépris

 

Mes pages

Vertigineuses plaintes

Lâchement chuchotées aux oreilles du clan

Pâlissent

Malgré le bleu du ciel

Le rouge dans tes mots et le vert dans tes yeux

Au monde qui rugit

Dans la haine et la peur l’horreur et la folie

 

©S Campagna

2+

Je suis arrivé en 1955 en Dauphiné et l'ennui de l'enfance m'a vite poussé vers les mots et leurs majestueuses farandoles.
J'eus très tôt la chance et le bonheur de croiser la route de maîtres qui me firent voyager sur les phrases de Musset, d'Apollinaire, de Baudelaire, de Cendrars...
Ma propension au sourire m'ouvrit plus tard les grâces de Bobby Lapointe, de Cavanna, de Desproges...
Puis, il y eut Guillevic, Max Jacob et l'immense Francis Ponge... En parallèle, s'immiscèrent Giono, Ramuz, Gougaud...
Depuis, mes textes recherchent le flot serein du voyage, les cataractes de la révolte ou les rives ombragées de l'harmonie.

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/arpeges-anachoretiques-serge-campagna/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
Hubert-Tadéo FélizéSerge CampagnaChristian Satgé Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Hubert-Tadéo Félizé
Membre
Hubert-Tadéo Félizé

Magnifique, la décomposition de ce texte en 2, 6 et 12 amène un tonus à la lecture.

Christian Satgé
Membre

De l’excellent toujours et encore, Serge. Voilà une veine – en écho à vos flammes précédentes que je n’ai pu commenter – dans laquelle vous être brillant, fond et forme. Amicalement.