«

»

Juil 05 2019

Imprimer ce Article

Analogie de l’eau – Victor Vanpeene

L’eau est l’impermanence
Changeant constamment de forme
Elle en tire sa puissance
S’adaptant aux normes
Elle épouse chaque courbes
Destin funeste et pourtant fourbe

Dans un verre, elle devient verre
Comme pour l’océan tout entier.
Se pliant, déformée, voilà qu’elle perd
Les traits sous lesquels on la méconnaît

Froide, elle est magnifique,
Iridescent flocon de volupté
Sculpture aux traits magiques
Qui rendent tes joues si colorées
Chaque flocon cultive son originalité,
Et se métamorphose selon ses grès
Comme tout à chacun dans notre fragilité
Retrouvant l’aube épine de l’originalité

Chaude, sa forme se déshabille,
Emplissant l’air tout entier et
Se transformant en fragrance volatile,
Qui vient sur ton cou perler
Comme de bonne humeur un cœur s’enivre,
Des joies de la vie qui nous rendent ivre
Remplaçant l’espace qui nous lie
Par un lieu où le bonheur prend vie

Ballottés par les vents et marées
Nous, pauvres hères ou âmes damnés
Changeons de forme dans notre folie
À la fois cristal pristine de bakélite
Et fleuve indomptable, impétueux
Suivant les soubresaut des moments heureux

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/analogie-de-leau-victor-vanpeene/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE