«

»

Juin 04 2018

Imprimer ce Article

Ah, Cette France tribale! – Michel Rohou

Cette pub:  “On est mal patron ,on est mal!”

Exprime bien l’état de la France tribale.

J’ai dit “tribale”? comme c’est bizarre, mais c’est normal!

Depuis des décennies, chaque race, chaque ethnie,

Chaque peuple sont priés de se mettre à l’abri,

Regroupés en tribu pour un comptage social.

 

Au sortir de la guerre, celle de Pétain, de Gaulle

Sont arrivés nombreux italiens ,espagnols,

Des portugais pressés de trouver de l’emploi.

A l’époque, il faut dire, reconstruire était loi.

Quelques nord-africains s’y joignirent bientôt,

Ils furent bien intégrés malgré quelques accrocs.

 

Puis arrivèrent par flots des milliers d’Algérie

Par centaines du Maroc et de la Tunisie.

Modes de vie , religion, des changements sociaux

Modifièrent les manières de vivre en société.

L’habitude fut prise de construire des lots

Où vivraient ces migrants, vite naturalisés.

 

L’intention au départ, i louable était-elle

Fit que rapidement elle eut la partie belle 

De se dédouaner du luxe d’intégration.

Aujourd’hui c’est fini d’intégrer à raison,

Les migrants sont légion et envahissent partout

Là où il y a quelque appât ou quelques sous.

 

L’Angleterre fait rêver, et la France les héberge.

Doit-on continuer sans protéger nos berges?

Alors ils se regroupent pour protéger leur vie,

Ils rêvent de futur mais le présent les fuit.

Ils ont quitte la guerre , les conflits par besoin,

Pas seulement convoitise ou tentation des biens .

 

La grande majorité veut bosser, s’intégrer,

Mais à l’approche des villes, ils sont tous repoussés.

Alors c’est en tribu, par grande nécessité,

Qu’ils se trouvent regroupés pour être décomptés,

Pour être déportés dans des camps mal famés,

Pour être ramenés chez eux ,où ils sont nés.

 

Il n’est pas glorieux pour une France animée

De l’esprit de Voltaire, Rousseau ou Diderot,

De traiter en bestiaux ces personnes affamées

De se mettre à l’abri des  guerres et des complots.

Il fut un temps jadis où dans la grande Afrique

La France et quelques autres se partageaient le fric

Qu’ils tiraient des richesses de ces pays lointains.

 

Certes depuis fort longtemps ces pays africains

Ont leur indépendance mais subissent l’indécence

D’une corruption massive, d’injustices , d’ingérences

D’une caste, de mafieux, vendeurs peu scrupuleux

D’armes ,rêves, religions aux desseins peu vertueux.

 

“Apprend leur à pêcher, plutôt que de donner…”

Le proverbe chinois est on ne peut plus ciblé

En parlant de ces gens qui sont surexploités

Par des gouvernements les plus évolués.

Les liberté, égalité, fraternité,

 

Ces propos sont passés, trop souvent galvaudés.

La France des dirigeants, des gouvernants friqués

N’a rien pour les migrants, les tribus déplacées.

Rassurons nous, français , pauvres ou moyens, niqués,

Nous sommes aussi tribaux, poussés par les querelles

De notre évolution, technique et culturelle,

A nous agglutiner  aux basques de fausses idoles

A croire nos gouvernants et à leurs fariboles.

©MIRO 04/06/2018

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/ah-cette-france-tribale-michel-rohou/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :