«

»

Juil 08 2019

Imprimer ce Article

Acta est fabula- Anne Camby

Horloge, toi qui, d’un tic accueil ma vie,

et qui d’un tac prepares mon suaire,

combien d’âmes tes aiguilles ont-elles usées?

Pour combien de heres l’heure d’y passer a-t-elle sonné?

 

Tu contemples de haut la vie des hommes, et,

lorsque sonnera pour eux le glas qui mène au trepas,

tu useras leur os, après avoir marqué leur chair.

 

À chaque seconde tu rappelles au Monde

combien fragile est son destin.

Toi, Amant délétère de mes années suicidees,

tu enterres avec moi mes plus belles pensées.

 

©A Camby

2+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/acta-est-fabula-anne-camby/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE