«

»

Mar 21 2019

Imprimer ce Article

A une sauvage – Charlotte Dubost

Te laisse pas avoir
Par le conditionnement qui pollue ta pensée
Te laisse pas engloutir
Par le vide derrière les façades retouchées
Te laisse pas emporter
Par le mouvement d’une foule égarée

L’existence est un passage
Avance en paix quand tu traverses
Les terres où les corps sont des cages
Qui défilent
Errant dans un milieu aux styles

Avance
Et ne te perds pas de vue
Ne fais pas tienne une direction
Qui t’éloigne de tes convictions

Préserve la clarté de l’esprit
Esquive les gouffres des industries
Ne sois pas esclave des jugements
Tu sais distinguer l’essentiel
Si tu sens des regards brulants
Scrute l’immensité du ciel
Tu trouveras l’éternel rappel
Qui balaiera l’insignifiant
Dans lequel nous sommes enfermés
Car nos pas sont surplombés
Par quelque chose de bien plus grand
Qui nous dépasse infiniment
Un instinct plus fort que tout
Qui parle à l’intérieur de nous

T’es magnifique quand t’es toi
Simplement toi, entièrement toi, rien d’autre que toi
Vivante et réelle
Car c’est dans le naturel
Que le reflet de l’âme étincelle
Et c’est là la seule vraie beauté
L’authentique pour réceptacle
Du rayon qu’on n’a pas filtré
C’est comme un fragment de miracle
Qui frappe l’œil
Et me fait souhaiter si fort
De te voir un jour en accord
Incarner ta vérité
Et retrouver ton unité

Car ton corps est sacré
Petite sauvage
Ne te laisse pas dompter
Par leurs images
Qui nous rongent
Et guéris-toi de leurs mensonges

Rappelle-toi
Face au regard qui te broie
Qu’il n’est rien
Et que toi seule a fait le choix
De lui accorder un poids

Alors ne baisse plus les yeux
Et si la honte se profile
Refuse-lui à jamais l’asile
Affranchis-toi d’un schéma
Qui ne te correspond pas

Ne te laisse pas domestiquer
Car il n’y a rien de plus beau
Qu’un refus de s’incliner
Transcrit sur le relief d’une peau

Petite sauvage au regard pur
Habitée par une âme de reine
La vraie noblesse n’a d’autre parure
Que le sang qui coule dans ses veines

Enfant nomade, le ciel nocturne
Scintille, criblé par les prières
Que j’y ai inscrites une à une
Demandant à la lumière
De nourrir la force en toi
Pour que tu brises tes dernières chaînes
Et qu’enfin tes ailes se déploient

C’est l’unique vœu qu’il me reste
Confié à l’étoile passagère
Te voir un jour réaliser
Que tu mérites de t’aimer
Entière

 

Écrit en Juillet 2018

http://www.poesiedesrues.com/ecrits-collateraux/a-une-sauvage

2+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-une-sauvage-charlotte-dubost/

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
2 Commentaires des Auteurs
Charlotte DubostBéatrice Montagnac Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Béatrice Montagnac
Membre

à une sauvage éprise de liberté sublime poésie
Bon et doux weekend Charlotte amicalement
Béa

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE