«

»

Avr 06 2018

Imprimer ce Article

…à travers Champs – Delloly

Vous gambadez à travers champs
de maïs bien trop haut pour Vous apercevoir
ne vous suis que seulement orienté
de quelques mots mélodieux émis ;
puis perdu sans un son autre
que le bruissement de ces maïs
comme utilisant un langage
de feuilles mortes je devins

Où êtes-vous Muse des champs ?
rebrousser chemin et vous abandonner
cligne ces paupières d’une pensée
je ne sais plus ils se resemblent tous ;
les insectes m’observent volant ou rampant
serais-je devenu leur proie de ce jour
où êtes-vous ? seriez-vous aussi perdue
en quelque are voisin aussi silencieux

J‘ai tant tourné que l’orientation n’est plus
courir à travers ces maïs de deux mètres
semble bien présomptueux irraisonnable
risquerais d’en écraser malgré moi ;
Ohé ohé Muse des champs m’entendez-vous
le ciel bleu dévêtu de ses nuages
ne guide plus mon regard vers Vous
même le parfum de la rivière s’évente

Seul un soleil estival règne sans vergogne
n’ayant que faire de votre Prince
alors j’avance écartant des bras les tiges
jusques à je l’imagine Vous retrouver ;
où êtes-vous ? le champ est plus clairsemé
Ô.. misère un champ de terre labourée
s’offre à ma vue sans l’espoir de Vous
loin de la rivière je suis comme d’un corps

Alors j’avance le long de la crête
à senestre suivant le choix du hasard
Vous ressemblant Ô j’aime l’imaginer
des lieues et des lieues jusques à l’épuisement ;
et puis se démasque haie d’arbustes d’une brise
m’orientant au bord d’une eau calme irisée de Vous
Ô.. vous y dormez étendue au bord de rive
sans un mot bord de vos hanches m’allonge


 

Oli ©à travers Champs
© (P)-06/04/18 à Pasiphaé (libre)

5+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-travers-champs-delloly/

9
Poster un Commentaire

avatar
4 Sujets de commentaires
5 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
5 Commentaires des Auteurs
Anne CaillouxChanTal-CDellolyFattoum AbidiPascale Jarmuzynski Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Anne Cailloux
Membre

Très jolie promenade à travers champs..
Merci Olivier
Anne

Delloly
Modérateur
Delloly

oui jolie promenade, sûrement
merci

ChanTal-C
Modérateur
ChanTal-C

Traverser un champ tel un labyrinthe et
rejoindre enfin sa belle avec d’aussi jolis mots….
C’est très beau
Merci Oli
Bises

Chantal

Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bravo Oli superbe et fin poème
J’adore ces deux derniers vers c’est magique:
Ô.. vous y dormez étendue au bord de rive
sans un mot bord de vos hanches m’allonge
agréable journée

Pascale Jarmuzynski
Membre
Pascale Jarmuzynski

j’ai aimé cette balade à travers champs ….
Pascale

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE