«

»

Jan 23 2020

Imprimer ce Article

À toi Carole Essadiq Benarreg

Voilà un regard simple et confiant dans tes yeux.

Soudain, le vent tiède m’envahit cette nuit.

Par bonheur, c’est l’éclat vif dont je suis ébloui.

J’avoue qu’il est vraiment beau comme le ciel bleu.

 

Un coup d’oeil plein d’admiration de temps à autre,

Qui me laisse si réjoui que tout importun

Se dissipe comme cette brume au matin.

Avantage excitant la jalousie des autres.

 

Mon coeur me parle, me confiant ce que j’ignore :

“Tu seras sans doute mon âme soeur en or,

Car, toi et moi ensemble, on sait bien nous attendre,

 

Tel un bouton à un vêtement qu’on veut coudre

Dans cette nuit pluvieuse qu’on n’a qu’à attendre.

Bref, on appelle tout cela un coup de foudre”.

 

Note : le poème ” La caresse du vent ” est également destiné à Carole Drexel.

0

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-toi-carole-essadiq-benarreg/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :