«

»

Mai 22 2019

Imprimer ce Article

À quai – Aldrick M

Assis les pieds ballants sous l’alizé du port,
Où les mats hissent haut, une voile aux nuées.
Le sel dans l’air jusque dans les cœurs noués
En de vagues battement, battant plus fort.

Quand les tonneaux roulent aux voeux des matelots
Une corde retient les adieux d’une main.
Les mouettes hurlent des chansons aux tourtereaux
Qui ce savent loin d’hier mais près de demain.

Puis ce bateau part…
Avec la mer du Sud qui ouvre à l’horizon
Ses bras, qui caressent les cieux et les montagnes
Ses bras bleus qui paraissent mieux qu’une prison
Ses bras qui tirent les amants de leurs compagnes.

Et la corde jetée, les marins trinquent aux rêves
Saouls, quand la proue élancée cisaille la mer.
Dans les nuits ils penseront aux escales brèves
À Séoul, d’une lettre perdue, d’un manque amer.

Puis un autre bateau revient…
Plus rempli qu’à l’aller, plus usé au retour
Et ces gueules bronzées aspirent à embrasser
Leurs terres et le jour, leurs muses et leur doux velour
Volant en mouchoir, empli de pleurs effacés.

 

Aldrick M

3+

Aldrick, jeune homme de 18 ans. Passionné des Lettres et des poèmes. Parfois je m'ennuis alors j'écris les mots que j'aime.
"Les mots il suffit qu'on les aime pour écrire un poème" R.Queneau

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-quai-aldrick-m/

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Sujets de commentaires
0 Réponses de commentaires
1 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
1 Commentaires des Auteurs
Fattoum Abidi Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
Fattoum Abidi
Membre
Fattoum Abidi

Bonjour bravo mon ami Aldrick superbe poème bonne continuation
Agréable journée
Mes amitiés
Fattoum.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE