«

»

Sep 01 2019

Imprimer ce Article

À l’ombre de tes poèmes – Brahim Boumedien

 

 

 

Je m’abrite souvent à l’ombre de tes poèmes

Dans le très beau jardin que tu as déserté

C’est là que j’ai trouvé tous les mots que j’aime

Mots si rafraîchissants en ce pénible été

 

Merci pour ces trésors utiles et agréables

Qui, en ce mois d’août m’ont beaucoup servi

J’ai pu ainsi passer des moments formidables

En les décortiquant, j’étais plus que ravi

 

Je n’ai pu résister à l’appel du palmier

Qui m’offrait ses beaux fruits si mûrs et bien dorés

Que j’en ai croqué deux, caressant le premier

Tu ne m’en voudras pas, c’est sûr, mon adorée

B.BOUMEDIEN le 27 août 2016

 

 

3+

- Diplômé de l'Ecole Normale Nationale d'El-Harrach
- Formateur (Education Nationale et Formation professionnelle)
- Ancien professeur de Techniques de gestion et de Techniques d'Expression
- Ancien professeur à l'ENNET
- Ancien directeur de collège
- Je m'occupe actuellement de recherche pédagogique (lutte contre l'analphabétisme, en particulier)

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-lombre-de-tes-poemes-brahim-boumedien-2/

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Sujets de commentaires
2 Réponses de commentaires
0 Suiveurs
 
Réaction sur ce commentaire
Le plus important commentaire
3 Commentaires des Auteurs
OberLenonBrahim BoumedienIRIS 1950 Commentaires récents des Auteurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Me notifier pour :
OberLenon
Membre
OberLenon

Un écrit léger, plaisant. On revient volontiers sur les lignes

IRIS 1950
Membre
IRIS 1950

Bravo à vous pour cet écrit. Belle soirée. IRIS

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE