«

»

Juil 04 2019

Imprimer ce Article

…à l’Aurore Cardamine – Delloly

.

Comme au matin où Paris Ô.. balbutiait
sous baisers d’encore au lit, de Vous je rêvais

…Cette lettre que je Vous écris du lit
où bien des interdits se sont ailés
de leurs sens et jeux inavoués,
oui… cette lettre à l’aurore cardamine
chuchotée durant l’heure divine 
du tremblement de cils, charmant l’absence,
se devinant de ton zeste d’insouciance,
tu dois la déshabiller de ce qu’elle dit….

…Cette lettre que je Vous écris du lit
de quelques mots s’étirant de nuit difficile 
de ces draps remués du monde impossible
à rejoindre folle tiédeur du corps Albion,
oui… cette lettre à l’aurore cardamine
de ses quatre pages de bout de mine
comme, Laura, des quatre ailes du papillon,
tu dois la déshabiller de ce qu’elle dit….
 

…Cette lettre que je Vous écris du lit
je l’imagine se plaire durant lecture
des lèvres posées récitant la texture
soutenue d’écailles pers rendant fou ce cœur,
oui… cette lettre même au gris crépuscule
se souvenant des baisers à bascule
et de Nous dansant Cour du Louvre à belle heur,
tu dois la déshabiller de ce qu’elle dit…. 

Comme cette lettre où se posa le mot tendre,
comme au soir où se délivra cet amour
de l’attente d’un corps se désolant au jour
témoin de l’absence réclamant douceur,
oui… cette lettre à l’aurore de sa pudeur
s’envolant, Laura, de voyelles d’une plume
rappelant ces vols par les airs de coutume,
tu dois l’habiller de tes mots couleur de l’ambre….

Comme au matin où Paris n’aurait d’existence
là-bas, même d’un jour, résonne ma présence 

..

Oli ©…à l’Aurore Cardamine
©(P)28/02/02 … London

.

11+

Composer une sonate de voyelles et de consonnes au fond d’une barque sans toucher rive,…. ! Parfois il me semble y arriver, d’autres non ! mais toujours, je tente de laisser un horizon où l’espérance se ressent ! Pourquoi écrire à maudire l’univers sans fenêtre ! Souvent l’on oublie que des lecteurs existent de l’autre côté du miroir pour vivre un peu autrement, voire rêver ….

http://olidelab.over-blog.com/

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/a-laurore-cardamine-delloly/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE