«

»

Avr 18 2019

Imprimer ce Article

11 novembre – noh-cip

 

Au monument aux mots fleuris, fleurit … l’espérance ?

Monument, monumental pardon aux regrets éternels.

Oubliés des prochaine fêtes, festivités animales.

.

Monument aux noms comme, plaies paternelles.

Dressées à l’ombre phallique d’un piédestal

Aux victimes éj…. en oublie perpétuel.

Les âmes damnées usent leurs doigts

.

Sous la dalle convenue des cimetières

et gémissent au soir meurtri dans l’effroi

Des fraternelles promesses d’hier

.

Qu’un cœur trahi, meurt deux fois.

Lignes d’épitaphes surannées

Qu’un rappel s’aligne à la croix

Aux vues absconses de ses cadets.

.

Noh-cip

2+

Lien Permanent pour cet article : https://www.plume-de-poete.fr/11-novembre-noh-cip/

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier pour :
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE